Sur l’esplanade de La Défense 500 coureurs pour lutter contre les cancers des enfants

Pour sa première course à La Défense, l’association Imagine for Margo a attiré quelques 500 participants qui ont récolté 129 000 euros au profit de la lutte contre les cancers des enfants.

La première édition de la course "Enfants sans Cancer City" a attiré ce vendredi 4 mai environ 500 participants - Defense-92.fr

La saison des courses sportives est lancée à La Défense. L’association Imagine for Margo a organisé ce vendredi 4 mai la première édition de sa course « Enfants sans Cancer City » sur la dalle de La Défense.

« Enfance sans cancer city, c’est une course destinée à aider la recherche contre les cancers des enfants. Nous avons mobilisé plusieurs entreprises et particuliers qui travaillent sur La Défense pour nous aider à financer les programmes de recherche contre le cancer et la leucémie », explique Patricia Blanc, la co-fondatrice avec son mari, de l’association fondée en 2011 après le décès de leur fille Margo un an plus tôt suite à une tumeur au cerveau.

Très fière, l’habitante de Saint-Germain en Laye (Yvelines) déjà à l’origine d’une course similaire depuis six ans dans le Parc de Saint-Cloud a réussi à convaincre une vingtaine d’entreprises dont Engie, Capgemini, Bearing Point ou TechnipFMC en plus de quelques particuliers soit un peu plus de 500 participants. « On va pouvoir donner un très beau chèque pour la recherche », se réjouit-elle.

Pour une première édition qui fait désormais face aux courses solidaire d’Otis, d’Action Contre la Faim et de Vertigo, l’association Imagine for Margo peut se féliciter d’avoir collecté la coquette somme de 129 000 euros.

Les coureurs qui pour participer au challenge devaient collecter une somme d’argent avaient le choix entre trois formats : une marche cinq kilomètres, une course cinq ou dix kilomètres à travers une grande boucle de 2,5 kilomètres tracée le long de l’esplanade de La Défense.

Un challenge solidaire que Mohamed, stagiaire chez TechnipFMC n’a pas hésité à relever : « Pour moi cette course c’est une opportunité de m’intégrer à mon équipe mais c’est aussi pour la lutte contre le cancer, c’est important ». Mais il n’y avait pas que des adultes à courir sous le soleil. « J’étais là pour soutenir les enfants qui ont le cancer », lâche le jeune Antoine 8 ans, encore essoufflé après avoir avalé les cinq kilomètres du tracé.

Après le succès de cette première édition, Patricia Blanc espère bien faire de cette course un nouveau rituel à La Défense et surtout la faire croitre avec l’année prochaine plus de participants. Le rendez-vous est donc donné en 2019.