Plus de 3 500 salariés ont participé cette année à la seconde édition de Run at Work

Ils étaient 3 500 salariés venus d’une centaine d’entreprises à participer à la seconde édition de Run at work ce jeudi 23 juin.

La seconde édition de la course Run at Work le 23 juin 2016 - Defense-92.fr

Après le boulot, le running ! C’est à 18h30 ce jeudi 23 juin qu’a été donné par l’ASO, l’organisateur de la course -qui organise entre autre le Tour de France, le Dakar et le Marathon de Paris- le départ de la seconde édition de Run at Work. Cette année ce sont 3 500 runners issus de 101 entreprises dont Egencia, Kerneos, Teva, Legrand, Sogea, Ageco, Enedis (ex : ERDF),…, qui se sont élancés par vagues successives jusqu’à 21h pour une course de six kilomètres au cœur de La Défense. Comme l’année dernière le parcours de la course a permis aux participants de crapaüter un peu partout dans le quartier d’affaires avec une boucle démarrant au pied de la Grande Arche pour passer successivement au pied de la tour Technip -l’entreprise partenaire de la course-, à travers le Cnit, le long de l’axe historique, par le quartier Michelet, de nouveau par l’axe historique, Nanterre et son parc André Malraux et enfin le quartier Valmy.

Si les autres courses organisées par Action Contre la Faim (Challenge contre la faim), Otis (Course interentreprises Otis pour l’association Special Olympics) et Play International (Vertigo) dans le quartier ont vocation à être solidaires celle de Run at Work ne l’est pas. Cependant, Technip, le sponsor officiel de Run at Work apporte une touche solidaire en reversant un euro pour chaque participant à l’une des trois associations (A chacun son Everest, Handicap International et AMFE).

Une course de six kilomètres à travers La Défense

Avec un thermomètre titillant les 30 degrés, la course a été éprouvante pour de nombreux participants. “La chaleur était écrasante” lâche essoufflé Benjamin de l’entreprise Assystem. Un avis partagé par Isabelle pour qui la montée des escaliers a été dure.

Côté classement c’est Guillaume Porcier et Rene-Gael Robert de BFM Business qui ont réalisé les meilleurs temps avec respectivement 21 minutes et 1 seconde et 22 minutes et 17 secondes. La troisième meilleure performance a été accomplie par Paul Besenval de Decathlon en 23 minutes et 44 secondes.

Sur le village de la course, les participants ont pu décompresser en profitant des nombreuses animations : pétanque, ping-pong et concerts de DJ SK, EMJI et Col en Fleurs.

Une troisième édition est d’ores et déjà programmée l’année prochaine. Le concept pourrait même être dupliqué dans d’autres grandes villes comme Lyon, Marseille, Bordeaux ou Lille “C’est une course qui est amenée à être dupliquée” explique Edouard Cassignol, le directeur des éppreuves grand public chez ASO.