Le Virgin des Quatre Temps oublié par les repreneurs

Le Virgin Mégastore des Quatre Temps

Au Virgin des Quatre Temps l’ambiance est morose !… et pour cause la boutique du centre commercial ne figure pas dans la meilleure offre de reprise faite par Rougier et Plé. Cette offre ne comprend que la reprise de 11 points de vente sur les 26 actuellement ouverts et concerne 300 emplois sur les 1 200 que compte l’entreprise.

Ouvert en 1995 sous l’enseigne Extrapole, la boutique est devenue Virgin Megastore en 2001 lors du rachat d’Extrapole. Le magasin qui s’était alors agrandi pour passer à 2 600 m² compte aujourd’hui une soixantaine de salariés.

En juillet dernier, alors que l’entreprise commençait déjà à mal se porter, un projet prévoyait de réduire la surface de vente d’un millier de mètres carrés pour la réduire à 1 600 m². Mais ce projet fût bloqué en raison de la mise en faillite de l’enseigne de distribution.

En revanche le Virgin de la gare Cœur Transport ouvert au tout début des années 2000 après les travaux de rénovation de la gare, figure dans la liste. Il emploie actuellement une trentaine de salariés.

La « casse sociale » devrait être conséquente dans les deux magasins de La Défense tout comme dans les 26 autres.

Aujourd’hui Guy Olharan, délégué CGT au Virgin des Quatre Temps ne nourrit plus aucun espoir sur le sort du Virgin des Quatre Temps et espère que le maximum d’emplois  sera sauvé.