Les gaziers et électriciens défilent sur le parvis de La Défense

Entre 600 et un millier de salariés des groupes EDF et Engie et leurs filiales ont manifesté ce mardi 31 janvier sur le parvis de La Défense afin de demander des augmentations de salaire pour leur branche.

Les gaziers et électriciens ont manifestés ce mardi 31 janvier sur le parvis de La Défense - Defense-92.fr

C’est un lieu de rassemblement symbolique pour eux. Plusieurs centaines de personnes des groupes EDF et Engie et leurs filiales respectives (GrtGaz, GRDF, Enedis et RTE) se sont réunies ce mardi 31 janvier à l’appel de plusieurs organisations syndicales dont la CGT, FO et la CFDT pour demander des augmentations de salaire dans leur branche.

Réunis vers 14 heures à proximité de la tour EDF, non loin des siège d’Engie, Enedis et RTE entre 600 manifestants selon la police et un millier d’après le comptage de la CGT ont déambulé sur le parvis de La Défense durant une demi-heure au cri de : “L’électricité, le gaz c’est pas pour le privé c’est un droit pour tous les usagers”.

La FNME CGT avec les autres fédérations syndicales exigent une revalorisation des salaires pour 2017, ce que refuse pour l’heure le patronat de la branche. “C’est la première fois un tel refus, c’est historique depuis 1947, date de la création de la branche” s’insurge Thierry Chevalier, le responsable énergie CGT Ile-de-France.