Thales veut rendre le quartier de La Défense plus sûr avec sa solution “Safe City”

L’entreprise spécialisée dans la défense et la sécurité ambitionne de rendre le quartier d’affaires le plus sûr au monde avec sa solution "Safe City".

Des caméras de surveillances dans le quartier de La Défense - Defense-92.fr

La Défense pourrait bientôt ressembler au film Minority Report. Le groupe Thales qui est spécialisé dans l’électronique, l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre ambitionne de rendre dans les prochaines années le quartier de La Défense “le plus sûr au monde”. L’entreprise française va tester pendant trois ans à partir de l’année prochaine de nombreux outils pour renforcer la sûreté du quartier d’affaires à l’image de ce qui a été fait dernièrement à Mexico. C’est en effet dans l’une des villes les plus criminogènes au monde que Thales a développé sa solution “Safe City” qui a permis de réduire de 56 % la criminalité et de retrouver une voiture volée sur deux, en moins de 72 heures.

Pour faire de La Défense un quartier toujours plus sûr Thales entend s’appuyer sur une panoplie d’instruments technologiques avec des caméras prédictives, des détecteurs de coups de feu, des capteurs de température ou encore des détecteurs de présence. Ces nouvelles technologies doivent en effet permettre d’anticiper toute anomalie ou danger à l’image du film Minority Report avec Tom Cruise. En cas de situation anormale le système alerte automatiquement l’opérateur qui peut visualiser en temps réel le problème sur son moniteur. Toutes les données peuvent instantanément être partagées avec les différents acteurs comme les forces de l’ordre.

Avant un possible déploiement du système à toute l’échelle du quartier, Thales va le tester lors de trois exercices grandeur nature entre 2018 et 2020. Pour chacun des trois exercices un scénario spécifique sera testé. Le premier consistera à débloquer un flux de piétons après la découverte d’un colis piégé dans les couloirs du métro. Le second permettra aux différents acteurs du quartier (Defacto, police, préfecture, pompiers, sécurité civile,…) de mettre en sécurité le parvis de La Défense à l’occasion d’un concert. Enfin, lors du troisième exercice les acteurs de La Défense pourront tester leur réactivité et leur complémentarité après une simulation d’attentat.