La Défense a désormais son plan d’évacuation

La signature du PMSD

Scénario catastrophe à La Défense : un avion s’écrase sur une tour du quartier, la panique se propage, le réseau des téléphones portables est saturé, les secours peinent à arriver, la foule se disperse,… Pour éviter le pire, la préfecture des Hauts-de-Seine et Defacto viennent de signer le vendredi 26 avril 2013 le Plan de Mise en Sécurité de La Défense (PMSD) suite à l’exercice OCTOPUS qui s’est déroulé en novembre 2011 dans la gare Cœur Transport.

Conçu par les services de l’Etat, en collaboration avec Defacto et les communes de Puteaux, Courbevoie, Nanterre et Neuilly, ce plan est un dispositif qui vise à faciliter l’intervention des services de secours en cas d’évènement grave sur le site de La Défense en particulier pour la gestion des flux.

Si le pire des scénarios devait arriver : crash d’un avion, attentat chimique ou bactériologique, incendie majeur dans les tunnels, effondrement de la dalle pouvant en entraîner d’autres en chaine,… sur décision du préfet des Hauts-de-Seine le quartier de La Défense pourrait être tout  évacué.

Les quelques 160 000 salariés, 20 000 habitants et autres visiteurs seraient alors invités à évacuer le quartier à pied en se dirigeant vers les communes environnantes. Pour cela des messages sonores seraient diffusés via des haut- parleurs, qui seront installés dans les prochains mois. Un dépliant a été édité par la préfecture et Defacto en français et en anglais. Une série de pictogramme a également été conçue.

Les dizaines de milliers de personnes en mouvement d’évacuation seraient alors pris en charge notamment par la Croix Rouge ou l’Ordre de Malte ainsi que par les communes.