Ils forment les passants à l’usage des défibrillateurs cardiaques

Pendant deux jours sur le parvis de La Défense l'association Global Heart Watch a enseigné gratuitement aux passants les gestes de réanimation et d'utilisation d'un défibrillateur cardiaque.

Une formation au massage cardiaque sur le parvis de La Défense en septembre 2015 - Defense-92.fr

En France 40 000 personnes décèdent chaque année d’un arrêt cardiaque: c’est 12 fois de plus que les tués sur la route. Seules 4 % des victimes survivent, faute d’une intervention rapide. La faute à la formation : plus de 80 % des témoins ne connaissent pas les premiers gestes qui sauvent. Quelques 10 000 vies pourraient être sauvées, si le taux passait de 4 à 30 %, estime l’association Global Heart Watch qui milite pour la formation aux gestes de réanimation.

Pendant deux jours, le mardi 8 et mercredi 9 septembre sur le parvis de La Défense des bénévoles de l’association ont formé les passants à pratiquer les gestes qui sauvent sur un mannequin et à utiliser un défibrillateur cardiaque. Une formation appréciée des passants « J’ai toujours eu envie de me former aux gestes de secours » confie pierre, un salarié de 23 ans établi à La Défense mais explique n’avoir jamais eu le temps. « C’est très bien de leur part » poursuit-il. Un avis partagé par Nassera, 46 ans qui n’avait jamais été formée aux gestes de réanimation et à utiliser un défibrillateur « c’est très intéressent et instructif » explique t-elle.