La tour Total-Coupole occupée par des grévistes

Manifestation à la tour Total-Coupole.

Dès 11h, le 1er février environ 500 salariés de Total venus principalement de la raffinerie de Dunkerque, mais aussi des élus locaux, des salariés d’autres entreprises ont manifesté au pied de la tour Total Michelet. Une fois les manifestants réunis, le cortège s’est dirigé à partir de 13h30 vers la seconde tour Total située à la Coupole qui abrite la direction du groupe. Arrivés sur place à 13h40, les manifestants n’ont pas hésité à envahir le hall de la tour qu’ils ont maculé d’auto-collants aux couleurs des syndicats, au son d’un petit orchestre. Les quelques agents de sécurité n’ont rien pu faire pour les empêcher de pénétrer dans le bâtiment.

Quelques petites bousculades, sans gravité, entre des agents de sécurité de la tour et certains manifestants se sont produites, devant l’accès aux ascenseurs, fermés par des portes coupe- feu pour en bloquer l’accès aux manifestants.

La manifestation s’est déroulée bruyamment, mais sans aucun incident mis à part la casse d’un portillon de contrôle vitré et de quelques plantes arrachées.
Sous les sifflets et les slogans comme « Ici c’est chez nous ! » les salariés sont restés jusqu’à 16h dans la tour après que la délégation ait été reçue par la direction du groupe.