Unibail-Rodamco présente le projet Trinty à des habitants sceptiques

Une réunion de présentation du projet Trinity

L’investisseur Unibail-Rodamco à l’initiative des tours Phare et Majunga et propriétaire des Quatre Temps, du CNIT et de la tour Ariane a présenté le lundi 19 septembre au sein du CNIT le projet « Trinity » au public. La centaine de personnes présentes dans la salle étaient majoritairement des habitants du quartier Coupole-Regnault ou devrait être implanté le projet.

Cet ensemble immobilier couvrant partiellement sur dalle les voiries de la Division Leclerc entre la passerelle Leclerc et la sortie du tunnel de l’A14 – cinquante mètre après la sortie du tunnel- prévoit la construction d’une tour de 140m de hauteur pour 34 étages, d’une seconde de 110m de hauteur pour 26 étages et d’un immeuble de 30m de hauteur pour 6 étages portant la surface à 52 000m² de bureaux avec le socle (niveau de référence par rapport au sol du jardin Leclerc). Le projet Trinty qui accueillera à terme 3 500 personnes , devait voir le jour en 2015 et a été imaginé par le cabinet « Cuno Brullmann, Jean-Luc Crochon+Associés ».

Réunion préambule avant le dépôt du permis de construire et des enquêtes publiques, l’EPADESA souhaite ainsi faire participer les riverains à élaborer les remarques liées aux problématiques du projet à travers des ateliers qui seront organisés dans les prochains jours.

Le projet a reçu un accueil plus que mitigé par les habitants principalement de la résidence Leclerc voisine du projet. La perte de vue et d’ensoleillement, la densification du quartier Coupole-Regnault, la saturation des transports en commun, le bruit et la poussière liés au chantier, les problèmes de circulation prévisibles ont été très largement mis en avant par des habitants qui voient ce projet d’un mauvais œil.

Jean-André Lasserre, élu PS d’opposition à Courbevoie et élu au conseil général des Hauts-de-Seine a demandé à l’EPADESA de revoir le calendrier de concertation qu’il jugeait comme de nombreux habitants trop court: « Ne créons pas de frustration » a-t-il déclaré . En effet le planning initial prévoyait deux ateliers réunissant habitants, EPADESA, Unibail-Rodamco et le cabinet d’architecture dans les prochains jours, le tout clôturé par une réunion de conclusion mi-octobre 2011. La porte-parole de l’EPADESA, Dominique Boré, a accepté la requête de l’élu en proposant de rajouter un, voire deux ateliers mais aussi de décaler la date de la réunion de clôture afin que les habitants puissent étudier plus longuement le projet.

Projet qui pour le moment reste très secret de la part de la foncière Unibail-Rodamco hostile à communiquer sur son aspect visuel avant le dépôt de permis de construire.

Unibail-Rodamco et l’EPADESA tablent sur un dépôt du permis de construire du complexe pour début 2012 -le permis sera déposé en mairie de Courbevoie et Puteaux en raison de l’implantation du bâtiment sur les deux communes- avec l’enquête publique suivie des études de conception des espaces publics et de la réalisation des travaux préparatoires. Un démarrage de la construction semble prévu pour mi 2012 avec une seconde enquête publique, cette fois-ci pour les espace publique dont les travaux démarreront mi 2014 soit six mois avant la livraison du projet en 2015.