Réunion mouvementée entre Philippe Chaix et le public

La réunion de l'Epadesa avec les habitants le samedi 26 mars 2011

Le directeur de l’EPADESA a fait le point du plan de Renouveau pour la partie de La Défense, le samedi 26 mars 2011 à la tour Opus 12 avec le public. Une cinquantaine d’habitants et d’élus s’étaient réunis dans la galerie des projets de l’EPADESA. Philippe Chaix, a confirmé au public la volonté de l’EPADESA de rénover le quartier Michelet, et de favoriser la construction de nouvelles tours.

Le ton est rapidement monté entre le directeur de l’établissement et certaines personnes qui ont critiqué la gestion des comptes de l’EPADESA en l’accusant d’être déficitaire et de le cacher aux publics. « Tous est transparent, je vous invite à venir les consulter » a répondu Philippe Chaix aux nombreuses accusations. Le directeur, à plusieurs reprises, a invité chaque personne qui le souhaitait à venir passer « une heure, un jour, une semaine » à éplucher tous les rapports d’activités affirmant que « chaque centime » employé y figurait.

Autre point de friction , le projet Hermitage: quelques habitants des Damiers Anjou et Bretagne mais aussi du quartier Esplanade-nord ont à nouveau largement critiqué l’EPADESA dans la gestion du projet et également dans son intégration à son environnement. Philippe Chaix a laissé entendre qu’il pensait que le projet Hermitage pourrait être modifié – c’est à dire une baisse de hauteur- afin de respecter la réglementation des servitudes aéronautiques. Des habitants et élus ont également demandé à plusieurs reprises que la tour Phare ne soit pas construite à son emplacement actuel en dénonçant « le tout bureaux du quartier ». Les contestataires ont estimé qu’il était inutile de construire de nouveaux bureaux alors que selon un habitant, un million de m² est libre, ce qui a été démenti par Philippe Chaix expliquant que plus de 90% du parc immobilier de La Défense est occupé.