Philippe Chaix rencontre les habitants de La Défense

Une réunion de l'Epadesa avec les habitants

C’était très certainement l’une de ses dernières rencontres avec les habitants du quartier de La Défense avant son départ annoncé. Samedi 20 octobre 2012, le directeur général de l’EPADESA, Philippe Chaix a rencontré comme tous les trimestres les défensiens, pour faire le point sur le Plan de Renouveau de La Défense mais aussi afin de répondre aux questions.

Au cours de cette réunion qui s’est déroulée dans la nouvelle galerie des projets dans l’immeuble Via Verde à Nanterre, il a confirmé l’information que le ministère de l’écologie du développement durable et de l’énergie quitterait l’immeuble Pascal où il est actuellement installé pour prendre place dans la tour Séquoia. Cette tour qui abrite jusqu’à la fin 2013, l’opérateur et FAI (Fournisseur d’accès à internet) SFR, accueillera les fonctionnaires du ministère. Il n’y aura finalement pas de rénovation lourde contrairement à ce qui avait pu être avancé. La tour construite dans les années 90 bénéficiera d’une simple remise aux normes. Quand à l’avenir de l’immeuble Pascal, son propriétaire Morgan Stanley envisage la possibilité de le transformer en hôtel et en logements. Le ministère qui est également implanté dans la paroi sud de la Grande Arche dont il est propriétaire, devrait lancer à moyen terme des travaux de rénovation sans quitter les locaux.

A quelques pas de là, au niveau de la Rose de Cherbourg, l’établissement imagine l’avenir pour ré-humaniser le circulaire sud. Une tour mixte de logements, bureaux et hôtel pourrait y voir le jour dans les prochaines années. Une concertation devrait être organisé avec les habitants.

Avec la refonte du circulaire sud, le quartier Michelet pourrait être largement modifié. L’ensemble d’immeubles qui borde le circulaire serait en partie détruit et reconstruit, là encore pour améliorer le passage entre Puteaux et la dalle de La Défense. Un autre immeuble de grande hauteur serait envisagé.

Autre quartier, autre projet: L’établissement projette de réaménager entièrement le quartier des Saisons dans le cadre du projet des tours Hermitage Plaza. L’aménageur devrait organiser dans les prochains mois une concertation publique avec les habitants du quartier sur le devenir de l’espace public. Une hypothèse envisagerait de créer une connexion de la dalle pour la relier au boulevard circulaire. Le passage se ferait au niveau du pied de la tour First et de l’immeuble des Saisons. Ce dernier, sous-occupé depuis des années est la propriété d’UBS qui confirme sa volonté de le détruire pour y implanter une tour. La banque Suisse y verrait une tour nommée « Alto » de hauteur équivalant à celle de la tour First, sa voisine. Des images du projet imaginées par l’architecte Hervé Tordjman sont d’ailleurs visibles depuis plusieurs mois sur son site internet. Mais pour l’instant « rien n’est décidé » affirme le directeur Philippe Chaix qui confirme l’hypothèse. La mairie de Courbevoie n’y serait en revanche pas très favorable. (image du projet éventuel de la tour ici)

Plus les mois passent, plus l’idée de voir un repreneur du projet de la tour Générali semble s’éloigner. Philippe Chaix qui semble de plus en plus pessimiste explique qu’un potentiel repreneur avait affiché sa volonté de racheter le projet auprès de l’assureur Italien avant de jeter l’éponge. On devrait donc s’acheminer vers une rénovation de l’immeuble ou une restructuration légère.

Le DG de l’EPADESA a annoncé par ailleurs que l’établissement signerait au printemps l’acte de vente avec Carlyle pour sa tour Aire 2. Les travaux de déconstruction de la tour Aurore sont prévus au début de 2013.

Les scénarios envisagés par l’aménageur qui consistent à transformer des tours actuelles de bureaux, en logements, s’éloignent. « Cela coûterait entre 1 000 et 2 000€ en plus par mètre carré, comparé à un projet neuf » déclare Philippe Chaix

Concernant le projet de la galerie de la Coupole de 23 000 m², le projet « avance » assure Philippe Chaix. La Foncière Bordelaise envisage toujours de créer une rue à ciel ouvert. Le Club Med Gym, dernier commerce encore en activité dans la galerie devrait déménager pour s’installer dans l’ancien magasin Serap, situé au pied d’Opus 12 et de Cœur Défense.

L’association Inta regroupant des urbanistes qui a réalisé pour l’EPADESA, cette semaine, une étude sur le quartier de La Défense a expliqué lors d’une présentation vendredi dernier que selon eux, La Défense aurait un potentiel d’encore quatre ou cinq nouvelles tours.

Enfin une nouvelle concernant le projet de l’Arena 92. Le Racing a renoncé à son toît ouvrant. Le club de rugby a obtenu l’accord de la Fédération de Rugby pour pouvoir jouer les matchs dans une enceinte fermée. Cette décision permettra au club de Rugby des Hauts-de-Seine de diminuer le coût de son projet.