Uber Eats se lance maintenant dans la vente à emporter

Depuis ce mardi le service Uber Eats propose aux parisiens et défensiens de choisir entre la livraison et la vente à emporter.

Uber Eats vient de lancer ce mardi un service de vente à emporter - DR

Avec ce nouveau service c’est à vous d’aller chercher votre repas. Depuis ce mardi 12 mars le service Uber Eats propose à ses utilisateurs une nouvelle méthode de vente : celle de la vente à emporter, comme le font déjà les pizzerias depuis de nombreuses décennies. Les utilisateurs de l’appli peuvent désormais opter soit pour la livraison de leur repas ou bien choisir de se rendre dans leur restaurant préféré pour récupérer leur commande à l’heure choisie.

Actuellement testé dans une poignée de villes américaines (Austin, Dallas, Phoenix et San Diego) cette version food du « click and collect » espère séduire les parisiens. Dans un premier temps ce service va être expérimenté dans quelques 500 établissements basés à Paris et dans le quartier d’affaires de La Défense (avec pour l’instant les restaurants Bio Burger, La Cantine Libanaise et Panino Giusto), soit 10 % des restaurants partenaires d’Uber Eats.

Cette nouvelle offre qui mettra en lien les restaurateurs et clients sera désormais à l’avantage de ces derniers qui n’auront plus à payer les 2,50 euros de frais qui étaient dévolus à la rémunération de la livraison. La commission de 30 % prélevée par l’entreprise américaine sur chaque vente pourrait donc baisser, selon un responsable d’Uber Eats, interrogé par BFMTV qui n’a cependant donné aucun chiffre.