Retour de Burger King en France : Sera t -il présent à La Défense ? 

Un menu Burger King

Depuis la fin du mois d’août 2011, la rumeur du retour du « King » du burger en France resurgit sur Internet à travers le site Snacking.fr, mais cette fois la rumeur semble se confirmer pour de bon. Sur le site E24 de 20 minutes.fr, Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil affirme que cette info est sûre « à 99% ». Bernard Boutboul explique au quotidien gratuit que le géant du burger qui a quitté la France en 1997, pourrait racheter le groupe Quick qui compte 370 restaurants en France dont, celui de La Défense -l’un des plus grand répartis sur deux niveaux- en rappelant que l’image du groupe Quick a été « écornée avec la mort d’un client à Avignon qui avait mangé un hamburger ». Autre possibilité le rachat du groupe Pomme de Pain qui totalise 120 points de vente en france, dont quatre à La Défense (deux aux Quatre Temps, un dans la gare Cœur Transport et un au cours Michelet) ou bien la chaine la Croissanterie elle aussi présente aux Quatre Temps avec un établissement. Enfin dernière possibilité exclue par Bernard Boutboul, l’achat et la création d’emplacements, un par un, notamment par franchise. Burger king privilégierait t-il alors le quartier de La Defense, en ouvrant une enseigne dans les premières années ?

Contacté par téléphone, Quick dément formellement par un communiqué l’éventualité du rachat par Burger King. « Le Groupe Quick dément formellement les propos de M. Bernard Boutboul publiés dans une interview accordée à l’édition en ligne 20 minutes.fr intitulée « Burger King revient en France et pourrait racheter Quick. Les supputations de M. Boutboul sur l’avenir de Quick sont pures divagations et ses propos sur l’événement d’Avignon diffamatoires. Ils induisent la responsabilité de Quick alors que l’enquête est toujours en cours et qu’à ce jour, Quick ne peut être tenu pour responsable. Une fois de plus, les propos M. Boutboul, soit disant expert, révèlent un manque total de professionnalisme. Face à la propagation avérée de rumeurs sur Quick par M. Boutboul, le Groupe Quick se réserve le droit d’intenter une action judiciaire contre lui » déclare le communiqué.

Burger King, dément : « Dans le cadre normal de notre activité, nous passons continuellement en revue nos restaurants à travers le monde et nous prenons des décisions stratégiques basées sur de nombreux facteurs dont les opportunités de développement, les conditions du marché, la rentabilité du restaurant dans de nombreux pays dont la France. Cependant, nous n’avons actuellement aucun plan pour arriver sur le marché français », explique-t-on chez Burger King d’après Le Post.
Alors Burger King de retour en France ? et à La Défense ? à suivre….