Les burgers préférés d’Obama débarquent lundi prochain à La Défense

L’enseigne Five Guys ouvrira ce lundi 15 janvier son septième établissement français à La Défense, au sein du centre commercial des 4 Temps.

Le Five Guys de La Défense ouvrira ce lundi 15 janvier à 11 heures - Defense-92.fr

Plus que quelques jours à patienter pour les fans de Five Guys. La chaine américaine dont les burgers sont les préférés de l’ancien président des Etats-Unis Barack Obama, va ouvrir son septième restaurant français ce lundi 15 janvier à 11 heures au sein du quartier de La Défense.

L’établissement d’un peu plus de 300 mètres carrés sera situé à l’extérieur du centre commercial des 4 Temps, au pied de l’Arche, en lieu et place de l’ancien Bistro de l’Arche fermé au printemps 2017. Avec ses carreaux blancs et rouges, la décoration de ce Five Guys reprendra tous les codes chers à la chaine américaine née en 1986 à Lorton en Virginie sous l’impulsion de Jerry Murrell. Une centaine de places assises seront disponibles et un peu plus du double dans la terrasse extérieure qui verra elle le jour d’ici le printemps prochain.

A la carte les clients pourront retrouver des burgers et hot-dogs, préparés sur mesure (« plus de 250 000 combinaisons » assure la chaine) et à la demande, dans la grande cuisine ouverte mais aussi les frites coupées sur place ou encore des milkshakes et des sandwichs vegan. Deux machines de Coca-Cola Freestyle offrant une centaine de choix de boissons seront en outre disponibles dans la salle.

Pour faire tourner cette grande machine qui sera ouverte tous les jours de 11 heures à 23 heures, la chaine a recruté une centaine de CDI en temps plein et en temps partiel.

A ce jour Five Guys qui a ouvert son tout premier restaurant français en août 2016 à Bercy Village dans Paris compte six établissements dont celui des Champs-Elysées, le plus grand du monde. En plus de cette nouvelle adresse dans le quartier d’affaires Five Guys va également lancer deux autres unités à Rosny 2 et à la gare du nord. Et d’ici 2020 l’entreprise américaine espère bien compter sur le territoire une quarantaine de points de vente.