Aubrac Corner, le nouveau fastfood Aveyronnais dans le Faubourg de l’Arche

Dans le quartier du Faubourg de l’Arche le tout nouveau fastfood « Aubrac Corner » propose ses burgers made in Aubrac.

César Vallette au centre et son équipe d'Aubrac Corner - Defense-92.fr

Les sandwichs laissent place aux burgers. L’enseigne « Aubrac Corner » vient de débuter son service ce lundi 30 octobre dans le quartier du Faubourg de l’Arche. Implanté au pied de la tour TechnipFMC et du pôle universitaire Léonard de Vinci, au 20 allée de l’Arche à Courbevoie ce nouveau restaurant vient remplacer l’ancienne sandwicherie A part Entière, fermée durant l’été. Dans une ambiance chaleureuse à la couleur jaune dominante, où trônent billard, flipper et jeux de fléchettes ce fastfood dispose d’environ 80 places à l’intérieur et moitié moins en terrasse.

De la viande d’Aubrac pour les steaks

A la carte les clients retrouveront un grand choix de burgers « tous faits à la commande avec des produits frais » précise César Vallette, le gérant des lieux. Il y en a « presque » pour tous les goûts avec en plus des fameux burgers classiques, des burgers au chèvre-miel, au piment d’espelette ou encore aux truffes.

Mais la grande particularité des burgers d’Aubrac Corner sont ses steaks, « le savoir-faire » de la maison. « C’est de la viande d’Aubrac qui vient de notre élevage familial depuis plus de cinquante ans » confie César Vallette qui promet une viande issue de vaches élevées dans le « bien-être animal, sans hormones de croissance, sans antibiotique préventif et nourris sans OGM ». L’élevage en question c’est celui de ses grands-parents « La Ferme des Vialars » située à Laguiole, la célèbre ville réputée pour ses couteaux dans l’Aveyron en région Occitanie. Un argument fièrement mis en avant dans le restaurant et son menu. Un nom familial d’ailleurs bien connu des parisiens puisque c’est cette même famille qui est à la tête du célèbre restaurant la Maison de l’Aubrac près des Champs-Elysées dans le 8ème.

Pas de frites mais de l’aligot

Pour l’accompagnement pas de frites, tradition oblige c’est l’Aligot qui fait office de garniture. Cependant il est également possible de prendre de la salade verte ou des chips. Pour les boissons, c’est dans le classique avec en plus des sodas et bières, du vin. Quelques desserts comme des cookies ou muffins sont en outre disponibles.

Côté prix, pas de menu, tout est proposé à la carte. Comptez de 9,50 euros pour le premier burger à 13 euros pour le plus cher. Les garnitures sont, elles vendues en option à 4,50 euros l’aligot et 2,50 euros la salade ou les chips.

Si Aubrac Corner -qui compte sept salariés en CDI- reprend les codes des grandes chaines premium de burgers comme Big Fernand ou Five Guys, cette adresse est pour l’heure l’unique de la marque. Mais d’autres restaurants sous cette enseigne pourraient voir le jour dans les prochaines années, un souhait qu’espère bien concrétiser César Vallette.

Ouvert du lundi au vendredi de 11 heures à 21 heures, Aubrac Corner qui propose des afterwork en soirée propose en plus des consommations sur place, des ventes à emporter. En revanche aucun service de livraison avec un opérateur comme Uber Eats ou Foodora n’est pour l’instant disponible.