L’installation du chauffage à la Mosquée provisoire de Puteaux est en cours

La mosquée provisoire de Puteaux

La menace d’une prière de rue devant la mairie de Puteaux le vendredi 2 mars 2012, n’aura finalement pas abouti. L’association FBI (Front des Banlieues Indépendant) brandissait la menace d’une prière devant la mairie après celle organisée en décembre dernier devant celle de Nanterre pour protester contre les conditions d’accueil des musulmans de Puteaux. En effet depuis la construction de cette Mosquée provisoire dans un chapiteau de 700m² il ne manquait plus que le chauffage.

Cette Mosquée avait été construite par la mairie de Puteaux et loué aux musulmans de Puteaux en octobre dernier entre la tour Granite et le cimetière de Puteaux pour remplacer celle du 32 rue Saulnier actuellement en travaux.

Située sur un terrain de Puteaux mais dans le territoire de Nanterre, la construction réalisée en un temps record par la mairie de Puteaux n’était pas aux goût de tout le monde et notamment du maire de Nanterre qui n’avait pas apprécié de ne pas être prévenu de la construction.

En décembre dernier l’association FBI avait appelée les musulmans de Puteaux à une prière devant l’hotel de ville de Nanterre suite à l’avis défavorable de Nanterre qui considérait que l’installation ne respectait pas le PLU de sa commune. Décision qui bloquait alors toute installation du chauffage et menacée même l’existence de l’installation du chapiteau.

Un système de soufflage d’air chaud et d’air froid a enfin été installé cette semaine avant même que la préfecture des Hauts-de-Seine donne son accord pour les travaux. A ce jour si la commission départementale de sécurité semble avoir obtenu les garanties pour les installations prévues, le permis n’a pas été délivré.

Tant que la préfecture n’aura pas délivré le permis le système ne pourra être mis en service. Les fidèles de Puteaux devront donc encore attendre plusieurs jours. Et c’est donc en réalité la préfecture des Hauts-de-Seine qui a la compétence pour délivrer le permis et non la mairie de Nanterre qui doit en revanche uniquement donner sa validation de la commission de sécurité. L’accord de la préfecture est dû à l’implantation de la Mosquée dans le périmètre OIN (Opération d’Intérêt National) de La Défense. C’est en effet la préfecture qui instruit tous les permis de construire du quartier.

Tout le monde espère que la situation va se débloquer rapidement, Mohamed Boumir, vice président de la Mosquée espère que le chauffage pourra être mis en route dès le 15 mars. Hassan Ben M’Barek, président du FBI se félicite dans un communiqué de cette victoire mais prévient que son appel à une prière de rue devant la mairie de Puteaux sera reporté au vendredi 22 mars 2012 si la situation n’est pas réglée d’ici là.