Les chrétiens fêtent Pâques ensemble à La Défense

Environ 1 500 chrétiens issus des trois grandes confessions catholique, protestante et orthodoxe ont célébré ensemble Pâques durant une célébration sur la place de La Défense.

Environ 1 500 chrétiens ont célébré Pâques le 17 avril sur la place de La Défense - Defense-92.fr

Main dans la main ils ont fêté Pâques. Plusieurs centaines de chrétiens issus des trois grandes confessions catholique, protestante et orthodoxe se sont rassemblés tôt ce dimanche matin sur la place de La Défense pour célébrer ensemble la fête de Pâques qui coïncide cette année. Dès 7h30 les fidèles ont célébré pendant une heure « la résurrection du christ » pour cette journée la plus importante des chrétiens avec Noël.

Pour animer cette célébration œcuménique une vingtaine de prêtes, pasteurs et évêques de la région étaient réunis autour des fidèles, venus moins nombreux pour cette quatrième édition qui a succédé à celles organisées en 2007, 2010 et 2014. Alors qu’il y a trois ans la célébration avait attiré 3 500 personnes ils n’étaient qu’environ 1 500 ce dimanche matin à avoir fait le déplacement en cette heure matinale. Parmi les nombreuses prières et chants récités durant l’heure, des messages de soutien ont par ailleurs été adressés aux chrétiens d’orient.

Le prochain événement de ce type pourrait n’avoir lieu qu’en 2025

« Ça nous a fait chaud au coeur d’être tous ensemble », confie Alain Conchon, diacre au diocèse de Nanterre qui a assuré l’organisation de cette célébration nécessitant la mobilisation d’une trentaine de bénévoles.

Dans la foule beaucoup de catholiques comme Jeanne : « On est venus pour célébrer Pâques avec nos frères protestants et orthodoxes » explique t-elle. Mais il y avait aussi quelques protestants dont Françoise qui estime que « C’était un moment de joie ». Dimitri qui est lui de confession orthodoxe était ravi de sa présence : « Il faut que toutes les confessions soient unies pour faire avancer les choses dans le monde ».

Pour le prochain rassemblement de ce type il faudra désormais attendre huit ans. En effet la prochaine date de Pâques commune aux trois confessions ne sera qu’en 2025. « On réfléchit à peut-être faire un autre événement entre temps » explique Alain Conchon.