Une campagne publicitaire pour Nike choque la Fédération Française des Rideuses

Plusieurs internautes se sont offusqués sur la page Facebook de la Fédération Française des Rideuses de la nouvelle campagne publicitaire de Nike visible actuellement à La Défense.

La campagne publicitaire de Nike avec l'image en question a été retiré dans la nuit de jeudi à vendredi - Defense-92.fr

La Fédération Française des Rideuses (FFR) n’apprécie pas la nouvelle publicité de Nike. Visible dans le métro parisien depuis ce mercredi et notamment sur plusieurs supports de la gare de La Défense, la campagne d’affichage a offusqué cette fédération qui dénonce l’une des images utilisées par le géant américain pour sa pub. L’image en question met en scène un homme faisant une roue arrière sur un moto-cross, en pleine ville et sans aucune protection (casque, gants,…).

Une photo anodine pour beaucoup qui cependant agace passablement certains. « Pas un mot de la Sécurité routière sur la dernière campagne Nike. Quand une marque paye des millions en pub à la RATP a-t-elle le droit de tout faire ?, s’étrangle la FFR sur sa page Facebook. C’est vrai qu’avoir augmenté la taille des plaques sur deux roues est plus important qu’une campagne qui est à l’opposé de ce contre quoi on lutte ».

Contacté Mediatransports, la société en charge de la commercialisation des espaces publicitaires à la RATP explique que cette image n’aurait jamais dû être diffusée. « C’est un visuel que nous avions refusé et nous avons eu un problème de coordination », explique-t-on chez Mediatransports qui dit s’excuser de « ce raté » et confirme le retrait rapide des pubs concernées. Vendredi matin les deux grandes affiches polémiques de douze mètres carrés avaient été remplacés de la grande salle d’échange de La Défense par d’autres moins critiquables.