Un recours de « Vivre à La Défense » rejeté pour défaut de timbre fiscal

L'école EDC

« Un simple oubli » explique l’association Vivre à La Défense qui a vu rejeter par ordonnance du 20 juillet 2012 son recours contre l’extension de l’EDC. L’avocate de l’association a en effet omis de joindre au dossier le timbre fiscal de 35€ destiné au tribunal de Cergy-Pontoise. Vivre à La Défense souhaite faire annuler le permis de construire demandé par Hermitage pour l’extension des locaux de l’école EDC. Le tribunal de Cergy-Pontoise a déclaré « manifestement irrecevable » la requête de l’association.

Ce permis accordé par la mairie de Courbevoie le 18 novembre 2011 vise à agrandir provisoirement l’EDC en utilisant une partie du parking des Saisons. Cette extension provisoire de l’école des Dirigeants et Créateurs d’entreprises serait destinée à accueillir des salles de cours durant les travaux du projet Hermitage Plaza.

L’association Vivre à La Défense a annoncé son attention de relancer la procédure.