Recours contre l’Arena 92 : ça patine encore

Le stade Arena 92

Comme nous vous l’expliquions dans notre article du dimanche 7 octobre 2012, le projet de l’Arena 92, porté par le club de Rugby du Racing 92 bute toujours contre un recours de l’association GAP. L’association entend dénoncer par son recours le bruit qui sera engendré par l’équipement multimodal. La mairie de Nanterre qui soutient fortement le projet essaye de faire changer d’avis les responsables de l’association d’habitants afin qu’ils lèvent leurs recours.

« Au terme d’une ultime réunion de concertation, afin de débloquer la situation actuelle et d’obtenir le retrait du dernier recours contre la construction de l’Arena 92 à Nanterre, une nouvelle proposition vient d’être faite à l’association GAP, avec la création d’un fonds d’accompagnement des mesures de prévention des nuisances sonores, d’un montant pouvant aller jusqu’à 450 000€. Alimenté par l’investisseur, ce fonds pourrait financer des travaux renforçant l’isolation phonique des logements qui seraient les plus exposés au bruit généré par l’activité de l’Arena les jours d’évènements, un tel dispositif allant au-delà de la règlementation en vigueur. » explique la mairie qui poursuit « Cette nouvelle proposition, qui va bien au-delà des obligations légales de l’investisseur, est un geste significatif pour permettre à l’association GAP de retirer son recours après avoir été entendue sur la prise en compte de la prévention des nuisances sonores »

Une mesure qui n’a pas l’air de satisfaire les responsables de l’association « C’est ridicule ce montant, cela ne fait que 1 300€ pour chacun des 341 logements concernés. Cela ne représente même pas le prix d’une fenêtre ». Michel Parent, président de l’association s’étonne d’ailleurs que le maire de Nanterre ait communiqué sur cette proposition : « Nous avions demandé que ces discutions restent confidentielles » dit-il.

Sur la dizaines de points que comprend le protocole d’accord entre le Racing et GAP pour la lever du recours, seul le montant semble coincer. « Le GAP accepterait ainsi de retirer son recours contre le Permis de Construire de l’Arena à la condition expresse que des mesures techniques indispensables soient prises en charge financièrement pour les deux programmes de logements les plus proches de l’équipement
projeté et soumis au premier chef aux nuisances générées par la foule sur l’espace public environnant la salle de spectacle. En particulier, l’Association exige que les locataires des logements sociaux, dépourvus de moyens de se prémunir des nuisances, soient assurés que leur cas est bien pris en charge et que leur qualité de vie sera maintenue » déclare GAP.

« Le planning de finalisation du protocole est dans les mains du Racing Arena ; nous ne doutons pas qu’il souhaite aboutir rapidement » conclus GAP dans son communiqué.

Un accord pourrait ainsi être trouvé entre les deux partis dans les prochaines semaines.

La marie rappelle dans son communiqué que ce projet génère un investissement total de 614 M€, -Tous les projets du jardin de l’Arche- et qu’il est créateur de plus de 2 000 emplois, et de 100 000 heures de travail d’insertion sociale.