La passerelle piétonne qui traversera la Seine à Puteaux se dévoile

La mairie de Puteaux a dévoilé début septembre son projet de passerelle piétonne qui doit traverser la Seine pour la relier à son île.

La future passerelle de Puteaux qui enjambera la Seine et la RD7 - AEI - Progexial - Paysage et territoires - AE75

Rejoindre l’île de Puteaux sans passer par les ponts de Neuilly ou de Puteaux : ce sera bientôt possible. D’ici quatre ans, les piétons et cyclistes pourront emprunter la nouvelle passerelle que souhaite construire la mairie de Puteaux au niveau de la tour Bolloré pour accéder à son île où se trouve notamment son Palais des sports regroupant sa piscine, des terrains de football, de rugby et de tennis mais aussi son parc. Jetée du côté du quai Dion Bouton (D7) avec un ascenseur à son extrémité, la passerelle descendra en pente douce des deux côtés du fleuve.

La mairie promet qu’un « soin tout particulier » sera apporté à l’éclairage qui valorisera l’ouvrage la nuit et que le choix des matériaux « performants » permettra d’obtenir le coût de maintenance annuelle le plus faible parmi les offres qui lui ont été présentées. Enfin la circulation des vélos sera facilitée par un revêtement ayant fait l’objet d’un traitement spécifique.

Un projet chiffré à 11,650 millions d’euros

Chiffré à 11,650 millions d’euros la mairie de Puteaux espère bien percevoir une aide financière du département pour cet ouvrage imaginé et conçu par le groupement AEI – Progexial – Paysage et territoires – AE75.

« Si la passerelle avait été située en amont, c’est- à- dire au niveau de la rue Godefroy, cela aurait contraint à créer une déviation de la route départementale. Enfin, la station-service au niveau de la tour France ne permettait pas l’emplacement d’une passerelle » explique la ville pour justifier cet emplacement qui a été critiqué par l’association Citoyens en action à Puteaux qui parlait d’un « manque de concertation ». Enfin une chose est sûre, il y aura des grilles « des deux côtés » de la passerelle a promis Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire (Les Républicains) de Puteaux et ce pour « la sécurité ».

Si tout va bien les travaux devraient débuter au début de l’année 2018 pour s’achever au cours du premier trimestre de l’année 2020.

La future passerelle de Puteaux qui enjambera la Seine et la RD7 - AEI - Progexial - Paysage et territoires - AE75

La future passerelle de Puteaux qui enjambera la Seine et la RD7 – AEI – Progexial – Paysage et territoires – AE75