L’immeuble Elysées La Défense va se métamorphoser en Zéphyr

A la fin de l’année, Groupama lancera les travaux de transformation de l’immeuble Elysées La Défense qui deviendra l’immeuble Zéphyr. Cette mutation confiée à l’agence américaine KPF et au français SRA s’achèvera fin 2017.

L'immeuble Zéphyr - Groupama / KPF / SRA

Niché sur une partie du toit du centre commercial des 4 Temps l’immeuble Elysées La Défense, sorte de tour allongée, longue de 150 mètres pour une largeur de 25 mètres va connaître une profonde métamorphose. Son propriétaire, Groupama Immobilier lancera à partir de la fin de l’année une importante restructuration du bâtiment dessiné par les architectes Roger Saubot et François Julien avec Wihtson M. Overcash et construit entre mai 1982 et novembre 1985 par Bouygues.

C’est après l’annonce du départ de son ancienne filiale et principal occupant Gan Eurocourtage à la fin 2013, que Groupama s’est posé la question de l’avenir de son actif. L’entreprise a préféré remettre aux nouvelles normes et besoins actuels, l’édifice.

Sans procéder à un concours d’architectes, l’assureur français a confié la mue de cet immeuble de bureaux de 45 000 m², à l’agence KPF qui a signé dans le quartier la tour First, la tour Dexia (CBX) et la rénovation de la tour CB 16. Pour mener à bien la transformation du bâtiment l’agence d’architecte américaine s’appuie sur son homologue français SRA, à l’origine de l’immeuble actuel.

La façade verte de l’immeuble va être entièrement remplacée par une nouvelle peau à la couleur plus blanche et bleutée. Transparente, elle laissera entrer la lumière dans l’édifice. La nouvelle enveloppe de Zéphyr ne sera plus plane, mais faite de lames de verre verticales légèrement biseautées avec des pliures allant jusqu’à 4,50 mètres au niveau des deux atriums.

Ces deux atriums qui abritent actuellement des jardins vont disparaître au profit d’espaces plus fonctionnels. Le premier, côté Grande Arche hébergera les espaces de restauration de l’immeuble, qui faisaient jusqu’à présent défaut, tandis que dans le second, côté Paris prendra place un grand auditorium / centre de conférences de 250 places offrant une vue superbe  sur le CNIT, ainsi que plusieurs salles de réunions le long de la façade sud. Zéphyr intégrera également une conciergerie et une salle de sport.

Les 38 500 m² de  bureaux du bâtiment, qui en fait 45 092 m², vont être entièrement rénovés et modernisés. Avec 18 niveaux, dont neuf sous le niveau de la voie pompiers (niveau du Dôme des 4 Temps) et donc huit en plus du RDC, le bâtiment n’est pas classifié en IGH (Immeuble de Grande Hauteur), permettant au propriétaire de proposer des charges moins importantes qu’une tour. Les surfaces de travail sont réparties entre le rez-de-chaussée (niveau Dôme) et le septième étage de l’immeuble avec des plateaux d’en moyenne 4 400 m². La configuration de Zéphyr permettra un découpage des niveaux en quatre compartiments afin d’accueillir plusieurs locataires. Pour relier ces quatre compartiments  les uns aux autres, des passerelles appelées « espace détente et lieu de vie » seront créées  à chaque étage longeant la façade des atriums.

Jusqu’à 2 700 postes de travail en premier jour, pourront être proposés dans Zéphyr. Considérée comme la « cinquième façade », le toit de l’immeuble sera aménagé avec une terrasse végétalisée et offrira  la possibilité de création d’une piste d’athlétisme ou d’un autre équipement sportif.

L’entrée du Dôme, qui deviendra l’accès principal à Zéphyr, va être complètement repensée en s’agrandissant vers l’extérieur. Le lobby, fait de verre transparent avec une vue imprenable sur la Grande Arche viendra s’accoler à l’immeuble. La seconde entrée donnant sur le Parvis sera conservée.

L'accueil de Zéphyr - Groupama / KPF / SRA

L’accueil de Zéphyr – Groupama / KPF / SRA

Autre nouveauté notable : la terrasse qui longe le bâtiment sera désormais ouverte au public, accessible par un escalier qui sera construit depuis le Parvis. Y seront présents deux commerces pour une surface de 1 175 m².

Chose assez rare pour La Défense, Zéphyr va conserver son parking offrant 313 places de stationnement, directement accessible de l’immeuble par un ascenseur. Mais encore plus spécifique, c’est son emplacement qui lui permet de proposer un accès direct à la gare de La Défense.

Pour Zéphyr, Groupama vise à minima les certifications environnementales Bream Very Good, HQE Excellent et BBC Rénovation.

Les travaux de transformation débuteront à la fin de l’année et devraient s’achever à la fin 2017. D’ici là, un appel d’offres sera lancé dans les prochaines semaines par Groupama pour désigner les différentes entreprises qui réaliseront le chantier. Dans quelques semaines débutera la commercialisation du bâtiment avec plusieurs brokers. « C’est un immeuble exceptionnel, explique Astrid Weill, la directrice du développement et des grands projets chez Groupama Immobilier. Il y a de l’intérêt de la part de plusieurs utilisateurs ». Pour se remplir, Zéphyr devra se différencier des surfaces concurrentes disponibles dans le quartier de La Défense.

Un site internet, Decouvrir-zephyr.com a été lancé pour présenter l’immeuble en vue de sa commercialisation.

L'immeuble Elysée La Défense - ©Defense-92.fr

L’immeuble Elysée La Défense – ©Defense-92.fr