L’Epadesa et Unibail-Rodamco signent l’acte de vente de la tour Trinity en vue du lancement des travaux début 2016

A quelques mois du lancement des travaux de la tour Trinity qui doivent commencer au début 2016, l'Epadesa et Unibail-Rodamco ont signé l'acte de vente donnant le feu vert au projet.

Le projet de la tour Trinity - DR

Tous les voyants sont désormais au vert pour le lancement des travaux de la construction de la tour Trinity. Le 23 octobre dernier, l’Etablissement Public d’Aménagement de La Défense Seine-Arche (Epadesa) et Unibail-Rodamco, ont signé l’acte de vente marquant le lancement du projet Trinity, situé entre les communes de Courbevoie et de Puteaux. Cet acte de vente, dont le montant n’a pas été révélé doit permettre à l’Epadesa de financer les aménagements autour du projet Trinity mais aussi d’autres aménagements dans le périmètre de La Défense Seine-Arche.

Signé par le cabinet d’architecture Crochon-Brullmann et Associés pour Unibail-Rodamco, le porteur du projet, l’ensemble immobilier doit développer 49 000 m² dont 43 000 m² de bureaux répartis sur 31 niveaux pour une hauteur d’environ 140 mètres. La tour Trinity doit couvrir partiellement sur dalle les voiries de la Division Leclerc entre la passerelle Leclerc et la sortie du tunnel de l’A14 -cinquante mètres après la sortie du tunnel- entre le CNIT, l’immeuble CB3 et la tour Areva.

La tour architecturalement formée par deux lames décalées disposera de larges plateaux de travail et de jardins ou balcons à chaque niveau, sur ses façades Est et Ouest, offrant à ses utilisateurs un accès direct à l’air libre. Contrairement aux autres bâtiments, Trinity aura son noyau -ascenseurs, escaliers, sanitaires, locaux techniques- excentré sur la façade ouest, permettant ainsi de montrer le mouvement des ascenseurs directement depuis l’extérieur et de faire rentrer le plus possible de lumière naturelle dans cet élément fonctionnel qui est habituellement aveugle dans les tours de la Défense.

Sur le socle de la tour, un parvis d’environ 3 500 m² environ doit être créé, permettant des liaisons piétonnes transversales entre Coupole et le CNIT, et longitudinales entre la Défense et le quartier résidentiel de Courbevoie. Ces liaisons seront agrémentées de commerces et services aux entreprises sur 500 m². Pour accéder à ce parvis, de nouveaux escaliers avec ascenseurs seront créés pour renforcer la liaison existante de Séquoia, qui n’est pas aujourd’hui accessible aux personnes à mobilité réduite.

Les travaux de construction de la tour qui doivent être lancés au début 2016 seront réalisés par Vinci via ses filiales, avec Bateg en tant que mandataire et également GTM en entreprise déléguée. La livraison de la tour Trinity est projetée pour la fin 2018.