L’Epadesa donne le feu vert à Gecina pour la construction de Campuséa

Gecina vient de signer avec l’Epadesa l’acte de vente des droits à construire lui permettant de lancer le chantier de la résidence étudiante Campuséa sur le site de la Rose de Cherbourg.

Le projet de la tour Campusea - Ateliers Jean Nouvel

Jean Nouvel va enfin avoir sa signature à La Défense. Gecina vient d’annoncer avoir signé avec l’Epadesa l’acte de vente des droits à construire lui permettant de lancer le chantier de sa résidence étudiante baptisée Campuséa sur le site de la Rose de Cherbourg. Conçue en collaboration avec les Ateliers Jean Nouvel, cette résidence de 402 logements doit être inaugurée à la rentrée 2018. Elle proposera une offre locative allant du studio à l’appartement partagé, avec une gamme de services spécifiquement adaptée aux besoins des étudiants : lounge, cafétéria, laverie, salle de sport,…

La construction du bâtiment de 10 500 mètres carrés répartis sur vingt niveaux -dont le permis de construire a été obtenu par Gecina en avril 2016- a été confiée à l’entreprise Outarex. Avec ce projet Gecina vise un profil environnemental exemplaire avec la certification NF HQE Habitat (niveau Excellent) et BREEAM (niveau Very Good).

Cette opération fait suite au protocole de réservation de charge foncière conclu avec l’aménageur en 2013.

Le réaménagement de tout un secteur

Implantée à Puteaux, en limite du boulevard circulaire, cette future résidence doit s’inscrire dans le vaste projet de réaménagement de la Rose de Cherbourg. Jouxtant Campusea, l’élément central de cette requalification de la Rose de Cherbourg sera la tour de bureaux Ekla, également imaginée par Jean Nouvel. Développé par Hines et AG Real Estate le building devant être livré pour 2021, doit développer 76 000 mètres carrés de bureaux répartis sur une quarantaine de niveaux pour une hauteur d’environ 220 mètres.

Le projet d’espaces publics, porté par l’Epadesa et dessiné par l’agence barcelonaise Arriola & Fiol, prévoit lui de transformer un échangeur autoroutier en un jardin suspendu de 8 300 mètres carrés réservé à la promenade, aux activités sportives et à la vie sociale.

L’ensemble doit être achevé d’ici 2021.

Le projet du réaménagement de la Rose de Cherbourg - DR

Le projet du réaménagement de la Rose de Cherbourg – DR