Generali abandonnerait son projet de tour

La tour Generali

C’est un nouveau coup dur pour le plan de renouveau de La Défense. Après plusieurs mois d’interrogations le groupe Générali aurait décidé de jeter l’éponge pour son projet de la « tour Generali ». Après plus de quatre ans de travail et 10M€ investis en études, la direction italienne de l’assureur aurait finalement abandonné son projet selon le journal les Echos. « Tout était prêt. Après plusieurs recours contre le permis de construire, plus de quatre ans de travail, près de 10M€ investis en études, il ne restait plus qu’à appuyer sur le bouton pour lancer les travaux » a confirmé aux Echos Christian Joubert, conseil de ce projet.

Cette annulation qui n’est pour l’instant pas commentée par l’assureur italien, pourrait être justifiée par le manque de visibilité dans le marché du quartier d’affaires jusqu’à 2016, ou encore par le départ d’Antoine Bernheim, président du groupe en 2010 qui a depuis été remplacé par une direction frileuse aux projet ? ou même encore par les déboires d’un projet immobilier phare de l’assureur en Italie ?.

Toujours propriétaire de l’immeuble Iris vide et désamianté depuis plusieurs mois, l’assureur a encore des solutions : revendre l’immeuble existant, rénover le bâtiment et le commercialiser, chercher des co-investisseurs pour poursuivre l’opération ou bien revendre le projet -le permis de construire étant obtenu et purgé des recours, les études réalisées-.

L’EPADESA qui espère que le projet se fasse indique aux Echos qu’il pourrait être repris par « Un fond opportuniste américain pourrait économiser beaucoup de temps et trouver son compte en rachetant un projet tout ficelé et prêt à démarrer ».

La tour, devait mesurer 264 mètres de hauteur et se développer sur une surface de 91 205 m², pour une dépense de 330 M€.

Joint par téléphone par Defense-92.fr, la porte-parole du groupe Generali a expliqué que le groupe refusait pour l’instant de commenter cette information.

Si cette annulation de concrétise, ce serait le quatrème projet abandonné dans le cadre du plan de renouveau -La tour Signal et la surélévation de la tour Manhattan et de la tour CB21-.

Le quartier de La Défense semble tomber dans une nouvelle crise immobilière. En effet depuis quelques mois de nombreuses entreprises importantes annoncent leur départ pour se rendre dans des zones moins chères. Cette hémorragie pourrait être l’une des principales causes de l’annulation du projet par Generali.

A noter que la fiche de la tour vient d’être discrètement supprimée du site internet de l’EPEDSA.