Présidentielles 2012 : Comment ont voté les habitants de La Défense au second tour ?

Francois Hollande

La Défense, à cheval sur trois communes (Puteaux, Courbevoie et un peu sur Nanterre), quartier particulier par son emplacement et son fonctionnement, est au centre de beaucoup de préoccupations pour les quelques 20 000 habitants du quartier mais aussi des milliers qui l’entourent.

Comme pour le premier tour, même si le développement du quartier est une préoccupation importante pour nombre d’habitants, La Défense n’aura pas ou peu influencé l’orientation des votes. Interrogés à la sortie du bureau de vote 13 d’où dépend le quartier des Saisons, lieu du projet des tours Hermitage Plaza, Claude et Camille tous électeurs de François Hollande qui sont opposés à la construction des tours géantes confirment que La Défense n’a pas eu d’incidence sur leurs votes. Mais cela en aura certainement pour les prochaine échéances locales comme les législatives et municipales. Fabrice également opposé au projet Hermitage Plaza, habitant du quartier, qui a voté Nicolas Sarkozy, estime que La Défense est une préoccupation « trop locale ». A Puteaux au bureau de vote 18, Caroline et Arnaud nous expliquent que le développement du quartier de La Défense est important et rentre en compte dans leurs votes pour Nicolas Sarkozy.

L’élection de François Hollande à la présidence française pourrait-elle remettre en cause l’avenir des futurs projets à La Défense ?, Il est trop tôt pour répondre à cette question. Le candidat du PS, François Hollande ne s’est pas prononcé officiellement sur le développement du quartier mais Jean-André Lasserre, élu PS de Courbevoie nous confie qu’ il souhaite la remise à plat de la gouvernance entre l’EPADESA et Defacto ainsi que l’abandon des projets Phare, Hermitage et de la tour Ava. L’élu qui ne cachait pas sa joie nous affirmait qu’il allait tout faire pour faire entendre sa voix auprès du nouveau président et qu’il demanderait une transparence complète des comptes de l’EPADESA et de Defacto.

Du côté de l’opposition, le maire de Courbevoie Jacques Kosowski qui avait le visage fermé expliquait ses craintes pour la suite du Plan de Renouveau de La Défense et a réaffirmé sa volonté de gagner les élections législatives auxquelles il se présentera en juin prochain.

« J’espère qu’avec François Hollande il y aura un changement et une politique différente avec la région » explique André Fessy président de l’association « Village » qui habite à une rue de La Défense.

La Défense aura cependant indirectement joué dans cette campagne présidentielle avec l’affaire de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l’EPAD (EPADESA, aujourd’hui). Parmi les reproches faits à l’ancien président Nicolas Sarkozy, lors de son quinquennat; l’histoire de la candidature de son fils Jean Sarkozy pour prendre la présidence de l’EPAD en octobre 2009 après le départ de Patrick Devedjian. L’affaire avait suscité de très vives réactions et une forte polémique durant quinze jours, contraignant le jeune cadet de Nicolas Sarkozy à renoncer à ses ambitions. L’EPAD alors quasiment inconnue du public était devenue durant tous ce mois d’octobre 2009 le centre de toutes les attentions des médias.

Voici comment les habitants et voisins du quartier de La Défense ont voté à Puteaux et Courbevoie :

 

La carte des bureaux de vote pour Puteaux ici et Courbevoie ici

A Puteaux, pour les bureaux de vote qui correspondent à La Défense à savoir les numéros :15, 16, 18, 19, 20, 21 et 30, Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 2 449 suffrages contre 2 300 pour François Hollande.

Le total des suffrages pour Puteaux est de : 11 780 voix pour Nicolas Sarkozy et 10 474 voix pour François Hollande.

En revanche à Courbevoie, comme au premier tour, pour les bureaux de vote qui correspondent à La Défense à savoir les numéros : 13, 14, 15, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 32 et 33, François Hollande arrive légèrement en tête avec 5 929 suffrages contre 5 496 pour Nicolas Sarkozy. Résultats à contre courant de ceux de l’ensemble des bureaux de Courbevoie.

Le total des suffrages pour Courbevoie est de : 21 894 voix pour Nicolas Sarkozy et 17 476 voix pour François Hollande.

Il est toutefois à noter que dans le bureau 13 de Courbevoie correspondant au quartier des Saisons où se trouve le projet Hermitage Plaza , que François Hollande arrive très largement en tête avec 466 voix contre Nicolas Sarkozy qui recueille 251 voix.

François Hollande le remporte également dans les bureaux du Faubourg de l’Arche où devra être construite la tour Phare qui fait face à une forte opposition des riverains.

Il est également intéressant de souligner qu’à Puteaux, ville beaucoup moins impactée par les projets Phare et Hermitage Plaza et plus généralement par le Plan de Renouveau, que comme lors du premier vote dans les bureaux correspondants à La Défense, le score est plus élevé pour Nicolas Sarkozy qu’à Courbevoie.