Mosquée de Puteaux : Patrick Jarry mécontent ne pas avoir été prévenu

La mosquée de Puteaux provisoire

Le maire de Nanterre, Patrick Jarry a adressé un courrier à son homologue Joëlle-Ceccaldi Raynaud suite à l’implantation de la mosquée provisoire au 32 rue Saulnier à Nanterre (voir notre article du 24 octobre 2011). Si le terrain appartient à Puteaux il est sur le territoire de Nanterre et l’improvisation de la maire UMP d’installer en urgence un chapiteau de 700m², ne plais pas.

Dans un courrier adressé le 25 octobre 2011 le maire de Nanterre déclare : « C’est avec beaucoup de surprise et de mécontentement que j’ai découvert ce vendredi 21 octobre l’installation sur un terrain appartenant à la ville de Puteaux mais situé sur le territoire de Nanterre, d’un ensemble de construction précaires visant à permettre à la communauté musulmane putéolienne de pratiquer son culte pendant la fermeture de la mosquée de Puteaux » explique Patrick Jarry qui se dit « surpris » par le non respect de la concertation avec les élus et services de la ville de Nanterre et sans le respect des règles du droit de l’urbanisme et de sécurité. « C’est pour moi une attitude inacceptable » clame t-il en poursuivant « mécontent car cette manière de procéder en me mettant devant le fait accompli traduit un profond mépris pour Nanterre et les Nanterriens ». Il explique toutefois « mon courrier n’a pas pour objet de contester la nécessité d’offrir, très rapidement aux musulmans de Puteaux un lieu de prière décent pendant la durée des travaux intervenant dans leur mosquée ». Le maire de Nanterre se dit par ailleurs étonné que le seul terrain disponible pour installer cette mosquée provisoire soit à Nanterre alors que de nombreux terrains en attente de construction parfois même depuis des années sont beaucoup plus accessibles que celui-ci.

Depuis le courrier les services de la mairie de Puteaux, ont effectué les démarches administratives.