La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud veut rejoindre le Sénat

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire de Puteaux (LR) est candidate sur une liste dissidente de droite aux élections sénatoriales de septembre prochain.

Joelle Ceccaldi Raynaud en 2014 - Defense-92.fr

Après l’Assemblée Nationale bientôt le Sénat pour Joëlle Ceccaldi-Raynaud ? L’actuelle maire Les Républicains de Puteaux va se présenter aux élections sénatoriales du 24 septembre prochain sur une liste dissidente de droite. Cette liste baptisée « Pour les communes et libertés locales les maires s’engagent » qui réunit neuf élus et maires des Hauts-de-Seine est menée par le maire du Plessis-Robinson Philippe Pemezec. « Cibles d’un État qui veut nous achever financièrement, nous serons au Sénat les premiers défenseurs de nos communes et de nos services publics de proximité », explique l’édile sur le site de campagne du groupe.

En cas de victoire Joëlle Ceccaldi-Raynaud qui est à la tête de Puteaux, -ville où est implantée une grande partie du quartier de La Défense- devra alors renoncer à son poste de maire, suite à la loi sur le non-cumul des mandats. Poste qui pourrait alors revenir à son adjoint qui n’est autre que son fils Vincent Franchi.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a dans le passé exercé les mandats de député de 2005 à 2012 et conseiller départemental dans les Hauts-de-Seine entre 1989 et 2004. Son père, Charles Ceccaldi-Raynaud avec qui elle est en guerre, à lui exercé les mandats de maire de Puteaux de 1969 à 2004, de député de 1993 à 1995 et de sénateur de 1995 à 2004.