Le PS va t-il parachuter Amin Khiari à la direction de l’EPADESA ?

Amin Khiari

Quasiment trois ans jours pour jours après l’affaire de la tentative de nomination de Jean Sarkozy à la présidence de l’EPADESA (alors EPAD) et le scandale que cette affaire avait entrainé, le PS chercherait selon Le Point à nominer Amin Khiari, fils Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat. Le parti en place serait entrain de céder à son tour au népotisme qu’il avait dénoncé voilà trois ans de manière très virulente.

Amin Khiari, 35 ans, serait donc selon l’hebdomadaire, pressenti pour prendre la direction de l’établissement d’aménagement de La Défense Seine-Arche afin de remplacer Philippe Chaix nommé en octobre 2008 pour mener à bien le Plan de Renouveau de La Défense. Pour rappel le fils cadet de l’ancien chef de l’Etat visait le poste de la présidence.

Amin Khiari avait pris la direction générale du Pôle universitaire Leonard de Vinci situé dans le quartier du Faubourg de l’Arche à La Défense en 2008 avant d’être limogé en 2010 sur le motif de « carences dans sa gestion ».

Toujours selon Le Point, Cécile Duflot, ministre du Logement et de l’Egalité des Territoires, aurait reçu, mi-septembre Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire de Puteaux et présidente de l’EPADESA pour lui demander de convoquer au plus vite un conseil d’administration. Un certain nombre d’élus UMP du département des Hauts-de-Seine soupçonnerait le sénateur EELV Jean-Vincent Placé, ancien membre du Club XXIe siècle au même titre que Bariza Khiari, d’être à l’origine de ce possible parachutage.