Le convoi de François Hollande se « lâche » dans le tunnel de La Défense

Le convoi de François Hollande se "lâche" dans le tunnel de La Défense

Le chef de l’Etat, François Hollande était en déplacement mercredi 6 juin à Caen, pour commémorer le Débarquement du 6 juin 1944. Le président « normal » qui a décidé de favoriser la voiture comme moyen de transport s’est largement « lâché » sur le trajet. C’est dans un reportage, que BFM TV qui suivait le convoi , raconte l’histoire. A 12h40 le convoi quitte le palais de l’Elysée pour rejoindre Caen à 15h. Si les premiers des 240 km à parcourir se font à vitesse normale, sans sirène en respectant même la plupart des feux, c’est passé l’avenue Charles-de-Gaulle que ça se gâte. Dès l’entrée dans le tunnel de La Défense le rythme s’accélère ,décrit la chaine d’info en continu, le convoi fonce désormais à plus de 140 km/h alors que la vitesse n’est limitée qu’à… 70 km/h, puis fonce sur l’A14 à plus de 180 km/h sans payer le péage.

A l’arrivée, les reporters de ce Paris-Normandie parcouru sur les chapeaux de roues questionnent François Hollande. « Monsieur le président est ce que vous avez fait bonne route ? ». Réponse du chef de l’Etat : « Très bonne route ». « Pas d’excès de vitesse ? »lance un journaliste de RTL. « Pas d’excès de vitesse, je ne sais pas. Cela a été signalé ? »

Si François Hollande n’a pas de sous soucis à se faire pour son permis, en revanche vous méfiez-vous ! Deux radars sont bien présents dans les deux sens du tunnel de Nanterre-La Défense et ils flashent dès 70 km/h.