Jacques Kossowski répond aux questions des habitants du Faubourg de l’Arche

La passerelle provisoire de la tour Phare

Le maire de Courbevoie Jacques Kossowski a dialogué lors d’un t’chat le jeudi 20 octobre 2011 sur le site de la ville de Courbevoie avec les habitants du Faubourg de l’Arche. Le maire a répondu à 35 questions posées par les habitants du quartier sur les différentes problématiques du quartier : commerces, sécurités, stationnement,… mais aussi à des questions sur la tour Phare.

Un internaute demande ainsi : « Quel intérêt pour la ville d’avoir laissé construire la tour Phare à Courbevoie alors qu’étant sur le territoire de Puteaux, le permis de construire et les avantages liés à son exploitation seront pour cette commune ? Cependant tous les inconvénients, à commencer par son chantier sur 5 ans seront pour les riverains du Faubourg de l’Arche » le maire lui répond « Comme vous l’évoquez à juste titre, le permis de construire a été effectivement accordé par la ville de Puteaux. Il n’y a eu aucune concertation et exposition à la mairie de Courbevoie, alors que certaines conséquences se portent effectivement sur la ville. Je l’avais immédiatement signalé car je jugeais qu’il était important que les Courbevoisiens puissent s’exprimer sur des registres et donner leur avis. Malheureusement, cette idée n’a pas été retenue par le Préfet et l’exposition a eu lieu uniquement en mairie de Puteaux. D’ailleurs, je me suis moi-même déplacé à Puteaux lorsque j’ai effectué mon recours ».

Sur la passerelle provisoire Yohann pose cette question :  » La passerelle temporaire présentée pour la Tour Phare n’est pas satisfaisante. Il faut un plan incliné plutôt qu’un ascenseur pour faciliter la circulation. Un ascenseur est restreint, provoque des attentes, peut tomber en panne… Un plan incliné absorbe plus facilement un flux important de poussettes ou handicapés en sièges roulants, ne tombe pas en panne et ne fait pas perdre de temps… ». réponse de l’intéressé : « Je suis défavorable à l’option présentée par Unibail dans son exposition qui ne répond pas aux attentes et aux besoins des Courbevoisiens. Je n’ai pas donné mon accord, et je ne transigerai pas sur l’obligation de disposer de deux passerelles dont une de plain-pied, sans système mécanique pour permettre un accès adapté notamment aux personnes à mobilité réduite et aux parents avec leur poussette. Il faut permettre aux usagers d’accéder à la passerelle même lorsque les systèmes mécaniques sont en panne et que plus de 30 000 personnes l’empruntent chaque jour » en poursuivant dans une autre question  » Je ne transigerai pas sur le maintien au moins d’une liaison de plain-pied entre le Faubourg de l’Arche et l’esplanade de La Défense. La priorité pour moi est de développer l’emploi et de répondre aux attentes légitimes des habitants du quartier ».

Chris, lui pose comme question : « La gauche critique beaucoup votre action sur La Défense et sur le Faubourg de l’Arche, que répondez-vous ? » le maire lui répond « L’opposition critique, c’est son rôle. Moi, ma responsabilité, c’est de donner la priorité à l’emploi et au cadre de vie ».

L’intégralité des échanges est disponible ici