Claude Guéant en visite à La Défense

Claude Guéant en visite à La Défense

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant était en déplacement ce mercredi 14 décembre 2012 à La Défense pour se rendre compte des dispositifs déployés dans le quartier pour lutter contre l’insécurité en présence de Guillaume Poitrinal, président d’Unibail-Rodamco, Joëlle Ceccaldi Raynaud, député-maire de Puteaux et présidente de Puteaux et du préfet des Hauts-de-Seine Pierre-André Peyvel. Le chef des forces de l’ordre a débuté sa visite vers 16h30 en se rendant aux PC sécurité du CNIT d’où Elodie Arcayna, la directrice du CNIT et des Quatre Temps appartenant au groupe Unibail-Rodamco a fait une présentation des équipements et moyens mis en place pour lutter contre l’insécurité comme les vols.

Claude Guéant s’est ensuite dirigé vers le centre commercial des Quatre Temps en traversant le marché de Noël installé sur le parvis de La Défense avant de terminer sa visite par le commissariat de La Défense. Le commissaire de La Défense Denis Vallot, a présenté au ministre de la place Beauvau les dispositifs vidéos et humains du commissariat de La Défense.

Le commissariat de La Défense gère les problématiques comme les visites des différentes personnalités politiques, des manifestations devant les différentes entreprises, les vols à l’étalage -qui représentent 23% des interventions quotidiennes-, les pickpockets, les vols à l’intérieur des entreprises -représentant 24% des actes de délinquance constatés à La Défense- , les vols par effraction dans les parkings,… En revanche Damien Vallot se félicite de l’arrêt des actes de bandes dans le quartier.

« Le risque terroriste est bien sûr présent dans notre esprit et dans les dispositifs mis en place il y a le souci du risque terroriste et d’ailleurs à La Défense il y a une équipe de militaire qui en appui des policiers fait partie du dispositif vigie-pirate. Aujourd’hui nous n’avons pas d’indices qui nous fassent craindre des attentats en France; nous savons dans le même temps que la France est menacée par Al Qaida » a déclaré le ministre en réponse à une question d’un journaliste sur le risque terroriste à La Défense et plus largement en France.

Actuellement géré par les différents organismes et entreprises de La Défense, la préfecture des Hauts-de-Seine a pour objectif de regrouper au sein de son commissariat l’arrivée des quelques 600 caméras de surveillance du quartier (Environ 200 de Defacto, 200 de la Sepadef (parkings de La Défense), 150 des Quatre Temps et 50 du CNIT) sans compter celle de la RATP et de la SNCF. Ce nouveau PC central ne se substituerait pas à chacun des différents PC mais aurait pour but une meilleure coordination et des interventions plus rapides.

Pierre-André Peyvel, nous a confirmé lors de la visite, le projet de rénovation du commissariat de La Défense actuellement réparti sur 630m² dans l’immeuble Maison de La Défense et de son agrandissement sur 300m² supplémentaires en utilisant les bureaux de la CDT qui elle déménagerait dans un autre site du quartier. Le préfet espère un bouclage du dossier pour 2012 entrainant un début des travaux en 2013. Claude Guéant a parlé d’un projet « bien justifié » estimant qu’il entrainerait « des meilleures conditions de travail pour les fonctionnaires mais aussi des meilleurs conditions d’accueil pour le public ».

Le commissariat de La Défense qui gère la plus petite circonscription de France en périmètre, en revanche très fréquenté compte une centaine de fonctionnaires.

Poumon des Quatre Temps, le Toys « R » Us est lui aussi sur le qui-vive pour se prémunir contre les vols à l’étalage surtout en période de Noël et de crise financière. Pour Remi Portes directeur du magasin de jouets et de jeux, il n’y a pas de peur particulière, mais il explique être constamment vigilant.