Paris La Défense part à la recherche d’un organisateur pour son animation estivale

L’établissement public Paris La Défense vient de lancer un appel d’offres pour trouver l’agence qui organisera son animation estivale "L’été Paris La Défense".

Paris La Défense vient de lancer un appel d'offres pour ses prochaines éditions de l'"Eté Paris La Défense" de 2019 à 2021 - Defense-92.fr

Alors que la sixième édition de « L’été Paris La Défense » a été lancée le 12 juillet dernier et doit s’achever le 19 août prochain, l’établissement public Paris La Défense (PLD) pense déjà aux prochaines saisons. La structure en charge de l’aménagement, la gestion et l’animation du quartier d’affaires a lancé un appel d’offres -décomposé en deux lots- pour l’organisation et l’animation des trois prochaines éditions (2019 à 2021) de son « Eté Paris La Défense » avec la possibilité d’une reconduction d’une année supplémentaire en 2022.

Organisée depuis 2013 par l’agence Magic Garden sur la place de La Défense, l’animation devra l’année prochaine déménager sur le parvis de La Défense en raison du réaménagement de l’espace. « Fort du succès des six éditions précédentes, Paris La Défense souhaite relancer un marché public pour son événement estival ; celui-ci va pouvoir évoluer et prendre une dimension nouvelle », explique PLD.

Le premier lot consistera pour le titulaire du marché en la conception, l’organisation, l’aménagement et la sécurisation de l’événement estival pour une enveloppe budgétaire de 1,725 million d’euros (HT) en tranche ferme (trois ans) et 575 000 milles euros (HT) en tranche optionnelle (trois ans).

Ces trois prochaines éditions se dérouleront donc désormais sur le parvis de La Défense dans un espace de 5 000 à 7 000 mètres carrés et pourront accueillir jusqu’à 2 500 personnes simultanément. La septième édition qui durera six semaines se tiendra du 11 juillet au dimanche 25 août 2019. Comme pour cette édition 2018, la suivante devra opter pour une « scénographie végétale dans une démarche éco-responsable » en offrant aux visiteurs divers espaces d’animations, de jeux, de détentes, de sports mais aussi avec une offre de restauration avec au minimum six points de vente où l’on trouvera entre autres un glacier et un bar à jus. « Le titulaire devra créer une bulle végétale dans une démarche écoresponsable », précise le dossier de candidature qui demande aux répondants d’économiser les ressources énergétiques, de privilégier des produits et installations réutilisables ou recyclables et de réduire, trier et valoriser les déchets.

Un second lot de cet appel d’offres porte sur la conception de la stratégie de communication et la mise en œuvre des actions de communication de cet événement estival pour une enveloppe budgétaire de 630 000 euros (HT) en tranche ferme (trois ans) avec une tranche optionnelle de 210 000 euros (HT) pour une année.

Les candidats ont jusqu’au 3 septembre prochain pour répondre à cette consultation.