La boutique Arteum expose « Les Griffes de la rue »

La boutique Arteum

Du 11 mars au 29 avril, Arteum s’associe au Studio 55 pour une exposition inédite, « Les Griffes de La Rue », consacrée à trois jeunes et brillants artistes du Street Art : Monsieur Chat , Yosh et Katre.

Pendant six semaines, chacun d’eux investira à sa manière le concept-store ARTEUM du CNIT de Paris la Défense. Exposition, performances en direct, séances de dédicaces et une installation monumentale rythmeront ce mois et demi d’hommage aux graffitis, aux tags, et aux photographies industrielles qui font la richesse de cet art qui se réinvente toujours.

Monsieur Chat :
Personnage resté longtemps anonyme, car fleurissant de manière illégale sur les murs des villes d’abord françaises, puis internationales, Monsieur Chat est un nom auréolé de mystère. Symbole contentieusement choisi de l’activité nocturne des graffeurs, aussi agiles et libres que lui, le chat devient l’animal totémique d’une génération d’artistes qui n’aspirent pas à se laisser domestiquer. Aussi présent dans la presse que dans les rues, notamment après une apparition monumentale très remarquée sur la Piazza du Centre Pompidou en 2004, Monsieur Chat s’arbore désormais sur des tee-shirts, des porte-clefs, comme autant de supports propres à agrandir le territoire de cet espiègle matou au sourire généreux.

Yosh :
Né en 1977, Yosh fait son entrée dans l’univers du street art dans les années 1990. Désireux de rompre avec l’austérité des grands paysages urbains, Yosh affiche un style résolument gai et optimiste dans des compositions riches aux couleurs éclatantes. Rapidement, il cède la place du « o » de Yosh à un poisson ou à un oeil. Cette coquetterie devient vite son signe distinctif et ponctue ses oeuvres récentes. Inspiré par Keith Haring pour son dynamisme et son amour du trait, il partage également avec l’artiste américain une volonté affirmée pour un art accessible à tous, visible et partagé.

Katre :
Passionné par la bande dessinée, la photographie et le dessin, Katre s’initie au graffiti en 1990. Cet art urbain lui offre une grande liberté de création car il se pratique sur tous types de surfaces. Intrigué par les espaces à l’abandon, sensible aux architectures, son art se caractérise par un trait nerveux. Passant sans heurts des murs à la toile, il participe à de nombreux événements et expositions à travers le
monde, réalise fresques et décors pour des clips musicaux et anime régulièrement des ateliers d’initiation au savoir-faire de cet art hors normes. En décembre 2009, il participe à l’exposition / vente aux enchères Street Heart organisée au Palais de Tokyo.

La boutique Arteum est ouverte tous les jours de 10h à 20h.