Radu Kozma, le SDF retrouvé mort est décédé d’un mélange drogue-alcool

Le SDF qui est mort lundi 19 janvier est décédé des suites d'un mélange drogue-alcool.

Le couloir ou a été retrouvé mort Radu Kozma - Defense-92.fr

L’autopsie a parlé. L’homme sans domicile qui a été retrouvé mort lundi 19 janvier n’est pas décédé de froid mais d’un mélange drogue-alcool. La piste criminelle a ainsi été écartée par les enquêteurs. Radu Kozma âgé de 34 ans, originaire de Roumanie avait pris pour habitude de dormir dans l’un des couloirs techniques au pied de la tour Areva dans le quartier Coupole- Regnault. Après être partis prendre leur petit déjeuner ses compagnons à leur retour ont constaté que l’homme ne bougeait plus, comprenant ainsi qu’il était mort.

Selon le Parisien, dans son édition du 22 janvier, ce SDF avait pris pour habitude de se rendre à la Maison de l’Amitié qui accueille la journée les marginaux du quartier pour leur offrir à manger et laver leur linge. « C’est un SDF que l’on suivait depuis plusieurs mois » explique Luc Durouchoux, le directeur de la structure, dans les colonnes de l’édition des Hauts-de-Seine.

L’homme, né en 1980 à Arad en Roumanie qui était apprécié de ses compagnons était arrivé en France en 2011. Il était victime d’un handicap de naissance à la jambe, rapporte le quotidien.

En 2014, la Maison de l’Amitié avait dénombré trois décès, dont un d’une tuberculeuse dans le quartier de La Défense. La mort de Radu Kozma est le premier décès de cette année 2015. Moins d’une centaine de sans domicile ont élu domicile dans le quartier.