Une belle affiche pour la quarantième édition de La Défense Jazz Festival

Le conseil départemental Le conseil départemental des Hauts-de-Seine et Defacto organisent du 19 au 25 juin prochain la quarantième édition de La Défense Jazz Festival sur la place de La Défense qui mettra à l’affiche une vingtaine d’artistes et de groupes.

La Défense Jazz Festival en 2017 - Defense-92.fr

C’est devenu au fil des années un rendez-vous incontournable pour les amateurs de jazz. Cette année le festival La Défense Jazz Festival fêtera ses quarante ans et à cette occasion le conseil départemental des Hauts-de-Seine, l’organisateur de l’événement avec Defacto promet une nouvelle fois une belle programmation.

Pour cette édition anniversaire la ligne artistique mettra en avant « des expérimentations musicales audacieuses, parfois insolites, mais qui ont toutes comme point commun le jazz en tant qu’influence majeure » promet le département. Pendant une semaine du 19 au 25 juin le public pourra assister gratuitement tous les jours à plusieurs concerts qui seront donnés depuis la scène montée sur la place de La Défense.

Entre midi et deux, du lundi 19 au vendredi 23 juin se succèderont des artistes d’horizons musicaux variés : le lundi 19 juin Jowee Omicil et Abou Diarra ; le mardi 20 juin Gauthier Toux Trio et Julien Lourau & The Groove Retrievers ; le mercredi 21 juin Shabaka and The Ancestors et The Comet is Coming ; le jeudi 22 juin Mammal Hands et Aron Ottignon Trio et le vendredi 23 juin Jupiter & Okwess et Alsarah & The Nubatones.

Des afterworks seront proposés dès 18 heures le lundi 19 juin avec un show très groovy d’Electro Deluxe et le mardi 20 juin avec une rencontre inédite de Yaron Herman et d’Emile Parisien. Le mercredi 21 et jeudi 22 juin se succéderont sur la scène les six groupes retenus du Concours National de Jazz de la Défense. Ce concours permet de soutenir le développement de carrière d’un groupe et d’un instrumentiste par l’octroi de prix financiers : 5 000 euros pour le Prix de groupe et 1 500 euros pour le Prix d’instrumentiste.

La diva de la soul ALA.NI remplacera Bootsy Collins

Le vendredi 23 juin, une création inédite sera proposée à 20h30 pour fêter le quarantième anniversaire du Concours National de Jazz de La Défense. « A la tête d’un All Stars de trente lauréats du concours, le directeur musical émérite de cette création, Andy Emler, invitera le public à un voyage dans le temps et les styles, pour fêter le jazz et montrer le mérite de ce dispositif culte de repérage de jeunes talents du jazz en France » explique l’organisateur du festival.

Pour le week-end, c’est la diva de la soul ALA.NI qui assura le show le samedi soir dès 20 heures en remplacement de Bootsy Collins qui a dû renoncer à sa prestation pour des raisons de santé. La soirée se poursuivra avec le virtuose de la contrebasse Miles Mosley, puis avec le prince de l’afrobeat Seun Kuti & Egypt’80, et avec la fanfare new-yorkaise Lucky Chops. Le dimanche soir à partir de 20 heures, le jeune prodige du hip-hop londonien Adian Coker assura la première partie et les Chinese Man, les infatigables guerriers du son, clôtureront cette quarantième édition.

Enfin durant tout le festival des ateliers, des masterclass, des conférences, des concerts « hors les murs », soit près d’une vingtaine de rendez-vous seront organisés sur tout le territoire du département avec des collégiens, des personnes en situation de handicap ou d’exclusion mais aussi des musiciens amateurs et toutes personnes curieuses d’aller à la rencontre d’artistes.