Un milliardaire Russe frappe le patron de Nazvanie l’ex Mirax

Un milliardaire Russe frappe le patron de Nazvanie

Sergueï Polonski, le patron de Nazvanie, la maison mère du promoteur Hermitage -anciennement MIRAX- a été violemment frappé au visage avant de tomber de son siège, par Alexandre Lebedev, propriétaire notamment de journaux britanniques -The Independent, Evening Standard- et opposant au parti en place, lors d’un débat télévisé sur la crise financière pendant une émission Russe sur la chaine NTV diffusé ce dimanche 18 septembre 2011.

La victime des coups, l’autre milliardaire qui s’est rapidement relevé ne semblait pas blessé. Sergueï Polonski a cependant diffusé sur internet des photos d’une coupure au bras et de son pantalon déchiré.

L’ex agent du KGB, en kimono sur son blog, s’est justifié en prétendant que son adversaire s’était comporté de manière agressive et menaçante durant le tournage.

« Dans une situation critique, il n’y a pas le choix, je ne vois pas de raison de recevoir le premier coup, je l’ai (…) neutralisé », a-t-il expliqué.
En mars 2011, quelques jours avant le MIPIM Sergueï Polonski avait annoncé lors d’une conférence de presse en Russie la fermeture de Mirax, ce qui avait laissé planer une fois de plus la menace de l’abandon du projet des tours Hermitage. Le groupe immobilier Russe Mirax a en fait depuis ce temps changé de nom et de structure pour devenir Nazvanie.

Par ailleurs le 5 juillet dernier, Nazvanie a annoncé la reprise de la construction de la deuxième tour de la Fédération à Moscou pour ce mois de septembre 2011. La crise financière et économique de 2008 avait contraint le groupe à interrompre le projet de la plus haute tour d’Europe Occidentale en décembre 2009 faisant craindre également l’arrêt du projet Hermitage Plaza via sa filiale Hermitage dirigée par Emin Iskenderov.