Greenpeace déverse 3 000 litres de mélasse au pied de la tour Total pour simuler une marée noire

Des militants de l'association écologiste Greenpeace ont déversé ce lundi environ 3 000 litres de mélasse au pied de la tour Total pour protester contre un projet d'exploration pétrolière à l'embouchure de l'Amazone.

Des militants de Greenpeace ont déversé ce lundi environ 3 000 litres de mélasse au pied de la tour Total - DR

Les salariés de Total ont eu une drôle de surprise ce lundi matin en arrivant à leur bureau. Vers 7 heures, une quinzaine de militants de l’association écologiste Greanpeace ont déversé environ 3 000 litres de mélasse au pied de la tour Total Coupole qui abrite le siège de l’entreprise. L’association entendait dénoncer un projet d’exploration pétrolière à l’embouchure de l’Amazone au Brésil. Pour l’ONG, ce projet menace un récif corallien découvert en 2016 au large des côtes nord du Brésil.

Une action symbolique pour simuler une marée noire

Lors de cette action “coup de poing”, des militants ont escaladé la verrière en verre de l’entrée de la tour pour y déployer une banderole où pouvait-on lire : “Total menace officielle du récif de l’Amazone”.

“C’est une action symbolique ; on va simuler une marée noire comme dans un retour à l’envoyeur. On veut passer un message assez fort” a déclaré à l’AFP l’un de ces militants.

Cette manifestation qui n’a donné lieu à aucune interpellation par les policiers arrivés rapidement sur place, s’est achevée en milieu de matinée.