En colère les cheminots se rendent devant les bureaux de la SNCF à La Défense

Environ 500 cheminots ont manifesté ce mardi en début d'après-midi devant le siège de Oui.SNCF dans le quartier de La Défense.

Un demi-millier de cheminots ont manifesté ce mardi en début d'après-midi devant le siège de Oui.SNCF - Defense-92.fr

Un demi-millier de cheminots de la SNCF s’est rendu ce mardi en début d’après-midi dans le quartier d’affaires de La Défense pour protester contre la réforme du rail au 29ème jour de grève. Rassemblés dès 13h30 à l’appel de l’intersyndicale CGT, SUD-Rail et FO les manifestants venus pour la plupart des gares de Montparnasse ou Austerlitz, de Mitry, Versailles ou encore Saint-Denis ont envahi le Cnit qui abrite le siège de Oui.SNCF, fermé par les forces de l’ordre. Ils étaient entre autres soutenus par des cheminots belges « solidaires ».

Au cri de « Cheminots en colère, on va pas se laisser faire » ou de « Pepy au RMI » et de grosses détonations, les manifestants se sont ensuite posés plusieurs minutes sur les marches de la Grande Arche avant de quitter vers 15 heures La Défense en RER et métro pour se rendre à Paris.