Des militants écologistes partent à l’assaut de la Grande Arche

Quatre militants écologistes ont escaladé le Nuage de la Grande Arche pour tenter d'y déployer une banderole afin de dénoncer la "mascarade" de la COP 21.

Des militants du collectif écologiste allemand "Robin wood" escaladant la grande Arche le 2 décembre - Thibault Chaffotte Le Parisien

Des militants écologistes venus dénoncer la COP 21 se sont lancés mercredi 2 décembre en milieu de matinée à l’ascension de la Grande Arche pour tenter d’y déployer une banderole à plusieurs mètres du sol. Quatre activistes, qui se revendiquent notamment du collectif écologiste allemand “Robin wood”, ont réussi à gravir le “Nuage”, fait d’une structure métallique auquel est accroché une grande membrane blanche, au pied de l’Arche de La Défense.

Les activistes qui jugent la COP 21 comme une “mascarade” ont tenté en vain d’accrocher une banderole avant d’être délogés par une vingtaine de policiers et CRS spécialisés dans les interventions en montagne et en hauteur dans une ambiance calme et bon enfant. Au même moment six membres du réseau “Sortir du nucléaire” distribuaient aux passants des tracts.

Les quatre militants ont été conduits au commissariat de La Défense pour y être interrogés sous le régime de l’audition libre, sans être placés en garde à vue.

Dans un communiqué revendiquant l’action, les militants estiment que “les Etats réunis à la Cop21 sont impuissants pour empêcher la catastrophe climatique”, “leurs intérêts (étant) trop entremêlés à ceux des multinationales”.

Les activistes ne comptent pas rester sur cet échec et promettent d’autres actions durant la COP 21 qui doit s’achever le 11 décembre prochain.