AGO de SoLocal à La Défense : les Pages Jaunes broient du noir

Une cinquantaine de salariés de SoLocal, propriétaire des Pages Jaunes et de Mappy s'est regroupé ce vendredi à La Défense à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires pour protester contre un important plan social.

Une cinquantaine de salariés de SoLocal s'est regroupé ce vendredi à La Défense pour protester contre un important plan social - Defense-92.fr

Ils ne voient plus la vie en jaune. Une cinquantaine de salariés de SoLocal, le groupe propriétaire notamment des Pages Jaunes et de Mappy s’est regroupé ce vendredi à La Défense devant l’Alternatif, là où se tenait l’assemblée générale des actionnaires pour protester contre un important plan social.

Réunis en début d’après-midi, les salariés du célèbre bottin téléphonique -qui sera arrêté pour sa version papier en 2019- entendaient dénoncer le plan « SoLocal 2020 » qui vise à supprimer un millier de postes -en grande partie de commerciaux- en France sur les 4 500 que compte actuellement SoLocal. Cette réorganisation dénoncée par une inter-syndicale prévoit également la fermeture des quinze agences françaises sur les dix-neuf.

Les syndicats disent vouloir défendre un projet « de long terme » qui puisse faire de SoLocal « un champion français du numérique » avec « une valorisation pérenne et croissante ».