Paris Dauphine inaugure sa première résidence étudiante

L’Université Paris Dauphine a inauguré ce 11 mai cinquante-cinq logements étudiants dans la résidence One.

La résidence One en mars 2017 - Defense-92.fr

Dauphine s’installe à La Défense. L’université parisienne a inauguré ce jeudi 11 mai 55 logements étudiants implantés dans la résidence One récemment livrée par le promoteur Les Nouveaux Constructeurs dans le quartier des Jardins de l’Arche près de la U Arena à Nanterre. Dès cet été les étudiants de l’université qu’ils soient boursiers, en mobilité internationale ou issus du programme Égalité des Chances intégreront ces studios de 16 à 31 mètres carrés meublés et dotés d’une connexion internet très haut-débit.

Financés par la fondation de l’université ces logements s’ajoutent à 55 autres qui sont eux la propriété de l’Office HLM départemental des Hauts-de-Seine destinés principalement aux étudiants de l’université de Nanterre. La gestion de l’ensemble a été confiée à l’Association pour le Logement des Jeunes Travailleurs (ALJT). Ces 110 chambres étudiantes sont intégrées aux 91 appartements en accession libre construits par les Nouveaux Constructeurs.

Des logements à partir de 100 euros par mois

Les logements qui seront accessibles pour cette rentrée 2017 sont loués à 590 euros par mois desquels les étudiants pourront déduire 200 euros d’APL. Pour ceux destinés aux étudiants du programme égalité des chances, le loyer ne sera que de 100 euros par mois, APL et bourse déduites. Les bénéficiaires de ce programme sont exclusivement boursiers, et doivent habiter à plus d’une heure du campus Paris Dauphine.

L’investissement consacré par la fondation à l‘acquisition de ces logements a été de 4,35 millions d’euros, dont 40% sur fonds propres, précise Paris Dauphine. Les loyers perçus permettront à la Fondation Paris-Dauphine de couvrir ses frais, celle-ci n’ayant aucun but lucratif sur cette opération.

« Un achat de logements qui est une première pour Paris Dauphine. « Ça permet à la fondation de bloquer son capital, de l’utiliser mais en le mettant service de sa mission » confie Laurent Batsch, le président de Paris Dauphine.