Nanterre veut garder la main sur l’attribution des HLM

Le maire de Nanterre, Patrick Jarry (Gauche citoyenne), accompagné de plusieurs élus ont protesté ce mardi au pied du Ministère du Logement à la Grande Arche contre la Loi Egalité et Citoyenneté.

Le maire de Nanterre Patrick Jarry a manifesté avec plusieurs élus et habitants devant les bureaux du Ministère du Logement à la Grande Arche ce mardi 21 novembre - Defense-92.fr

La ville de Nanterre ne veut pas être évincée de l’attribution des HLM. Ce mardi en fin d’après-midi Patrick Jarry, le maire (Divers gauche) de Nanterre avait donné rendez-vous aux habitants de sa ville pour protester contre la nouvelle Loi Egalité et Citoyenneté votée en janvier dernier par l’ancien gouvernement. Accompagné de plusieurs élus et habitants l’édile s’est rendu depuis le parvis de la U Arena au pied de l’Arche qui abrite le Ministère du Logement pour s’opposer à une nouvelle mesure qui autorise désormais l’Etat à prendre la gestion du contingent préfectoral d’attribution de logements HLM.

« Cette loi conduirait à quelque chose de totalement absurde où avec 20 000 logements sociaux sur le territoire de Nanterre, la ville ne pourrait en attribuer chaque mois que dix à douze, s’alarme Patrick Jarry. C’est irréel par rapport à la demande qui s’exprime « .

« C’est totalement injuste que le patrimoine de Nanterre serve à reloger des habitants, contre lesquels on a rien, mais en réalité qui ne sont pas relogés dans leur ville parce qu’ il n’y a pas assez de logements sociaux dans leur commune » s’est-il agacé lors d’un discours devant le ministère.

« Il se libère à peu près un millier de logements sociaux par an (à Nanterre, ndlr) jusqu’à maintenant on arrivait à peu près à ce que 70 % (les 30 % restants correspondent au 1% logement) soient attribués à des Nanterriens (…) ; là on va tomber en dessous 50 % » explique Patrick Jarry qui a tiré à boulet rouge sur les communes et départements voisins « qui n’ont pas fait l’effort historique » de construire suffisamment des logements sociaux.

Alors que se construisent chaque année 260 nouveaux logements sociaux à Nanterre, Patrick Jarry affirme que quelques 6 000 demandeurs sont actuellement en attente dans sa ville.