Mauvais Noël pour un internaute qui s’est connecté aux Quatre Temps

Un panneau wifi aux Quatre Temps

C’est un mauvais Noël qu’a passé Smael un habitant de Trappes dans les Yvelines lors de sa venue aux centre commercial des Quatre Temps le 25 décembre 2011. L’homme de trente ans se rend ce jour-là dans le centre commercial d’où il se connecte à Internet en wifi. Mais surprise quand la page d’accueil s’ouvre sur son ordinateur portable un message avec des fautes d’orthographe s’affiche avec le sigle de la gendarmerie et de la république française. Dans ce message il est inscrit que « le propriétaire de l’ordinateur diffuse, fixe ou enregistre des images pornographiques avec des enfants ». Immédiatement les fonctions de son ordinateur sont alors bloquées; un lien s’affiche sur une page pirate qui l’invite à payer une amende de 200€ afin que son pc soit débloqué. Ne surfant pas sur des sites pornographiques, l’internaute comprend qu’il s’agit d’une arnaque et refuse de payer ladite amande. Trois jours plus tard, le 28 décembre 2011 l’homme se rend au commissariat de sa ville à Trappes d’où il dépose plainte. Non équipé d’un anti-virus Smael a tout de même dû faire désinfecter son ordinateur à ses frais. Son cas n’est pas isolé, de nombreuses personnes dans l’hexagone ont également été victimes de telles attaques.