« Fine Lalla ? » ne viendra finalement pas aux 4 Temps

Le restaurant « Fine Lalla ? » dont l’ouverture était programmée en novembre prochain aux 4 Temps, ne verra finalement jamais le jour après la décision des fondateurs de fermer l'enseigne.

Un menu Fine Lalla - DR

Déception pour les amateurs de cuisine marocaine. Le restaurant « Fine Lalla ? » qui aurait dû ouvrir courant novembre dans le centre commercial des 4 Temps, à la Clairière à la place de l’ancien Sushi Shop n’ouvrira finalement jamais. La raison ? Mehdi Draoui et Youssef Ben Saad, les deux créateurs de l’enseigne créée en 2012, qui avaient remporté le Grand Prix Jeunes Créateurs du Commerce d’Unibail-Rodamco (le propriétaire des 4 Temps) expliquent avoir décidé de fermer leur unique restaurant parisien, situé rue Louis le Grand à la fin du mois d’août et d’annuler de facto l’ouverture de leur second restaurant à La Défense. Contacté, Mehdi Draoui, nie que sa désormais ex-société en cours de liquidation ait été mise en faillite sans vouloir donner les raisons de l’arrêt de son entreprise.

Tout comme sur sa page Facebook, l’enseigne qui ne précise pas les raisons de cette fermeture soudaine explique « Comme toutes les bonnes choses ont une fin, il est temps de nous dire au revoir et de profiter de cette dernière occasion pour vous remercier de votre soutien, vos compliments, vos sourires et votre fidélité. Nous avons effectivement mis fin à notre aventure, non sans regrets, mais nous avons été obligés de mettre un terme à 3 années de dur labeur, hautes en émotions et tellement riches d’expériences et de rencontres ».

Dans son unique restaurant parisien, L’enseigne proposait des spécialités marocaines comme le tajine de poulet aux pruneaux, un sandwich aux boulettes de viande de bœuf mais aussi l’incontournable couscous. La toute jeune chaîne avait signé entre le 10 juin et le 5 juillet dernier, un partenariat avec la SNFC et Columbus Café et Co pour distribuer son tajine à bord des IDTGV.

La cellule de 110 m² va donc accueillir dans les prochains mois une autre enseigne de restauration. Reste à savoir laquelle.