Aux 4 Temps le dimanche c’est une journée « presque » comme les autres

Cinq ans après l’ouverture des 4 Temps tous les dimanches, la fréquentation du centre ne cesse de croître.

Le centre commercial le dimanche 3 novembre 2014 - Defense-92.fr

Dans les allées des 4 Temps le dimanche ce n’est certes pas la même affluence que le samedi, mais tout de même, de nombreux clients se pressent dans le centre pour faire leur shopping. Avec le classement en zone touristique de La Défense en janvier 2009, les 4 Temps ont ainsi pu ouvrir le septième jour de la semaine. C’était en octobre 2009, plus précisément le 25, qu’environ 120 boutiques du centre avait levé leurs rideaux. Si la fréquentation était restée timide les premiers dimanches, cinq ans après l’affluence qui n’a cessé d’évoluer en flèche bat des records aujourd’hui. Tandis qu’en 2011, le centre avait enregistré en moyenne 70 000 visiteurs les dimanches, en 2012 la fréquentation était de 80 000 visiteurs, 85 000 en 2013. Pour cette année 2014 qui s’achève dans quelques semaines, la moyenne est d’environ 90 000 visiteurs par dimanche.

Si les enseignes n’ont pas d’obligation d’ouvrir leurs portes les dimanches –à l’exception des dimanches avant noël– aujourd’hui presque toutes ont fait le choix de le faire. Il ne reste qu’une vingtaine de boutiques qui laissent leur rideau de fer baissé notamment la plus grande Auchan; mais pour celle-ci, c’est en raison d’une interdiction de la loi. Les supermarchés ne peuvent en effet ouvrir que le matin; une option non rentable pour le distributeur. Avec la fermeture de l’hyper, ses abords directs ne vivent pas, et les quelques enseignes concentrées aux entrées sont presque toutes fermées le dimanche. Les autres boutiques du centre qui n’ouvrent pas sont quasi toutes des boutiques de services (coiffeurs, boutiques de téléphonie,…).

Cette ouverture du dimanche satisfait les visiteurs, mais aussi et surtout les enseignes qui pour certaines dopent ainsi leurs ventes: « On a énormément de monde, pour nous c’est comme un samedi, on fait environ 30% de notre chiffre le dimanche » explique Sébastien manager chez New Look, une enseigne de mode. D’autres enseignes ont des avis plus mitigés. Chez Louis Pion, on nous confie que les ventes dépendent avant tout de la météo mais que ce n’est « pas fou » comme journée. « Pour nous c’est la moins bonne journée, mais la fréquentation augmente,et quand il ne fait pas beau on a plus de monde » explique Sonia, une responsable de Nature et Découverte qui temporise « On a beaucoup de promeneurs ». Mais la journée reste rentable et surtout pour les salariés qui sont tous payés double, dans l’ensemble des boutiques des 4 Temps et du CNIT.

Parmi les clients, présents dans le centre le dimanche 26 octobre dernier, Paule et Eric: Le couple a choisi le dimanche pour faire ses emplettes, avant tout pour une question d’agenda: « On travaille en horaires décalées, c’est le seul jour possible pour nous » expliquent-ils. Pour Emmanuelle cette ouverture est « géniale », mais la femme s’interroge « Est-ce que les salariés sont obligés de travailler les dimanches, ont-ils le choix ? » mais elle reconnait que pour les étudiants cela est « très bien ». Jean-Claude, vacancier, pleins de sacs à la main vient de Suisse et il nous déclare avoir découvert par hasard le centre commercial alors qu’il visitait La Défense avec sa famille.

Et comme le dimanche reste tout de même une journée pas comme les autres, le centre organise des animations d’abord lancées sous le nom de Dimanche Palpitants, puis dernièrement devenues « Les Unexpected Dimanches ». Les 4 Temps proposent aux visiteurs des animations gratuites tous les dimanches après-midi avec des concerts, ateliers, jeux, cours de cuisine,…

Enfin si pour beaucoup, l’ouverture, des 4 Temps mais aussi du CNIT (appartement également à Unibail-Rodamco) avec sa Fnac et Decathlon, est entrée dans les mœurs, elle reste ignorée encore par bon nombre de franciliens et visiteurs étrangers.« C’est un travail long, nous communiquons beaucoup là-dessus » explique Nicolas Kozubek, le directeur du centre.