Les 4 Temps : le chef Marx en arbitre d’une battle culinaire

Le centre commercial des 4 Temps a organisé ce samedi 3 décembre une nouvelle édition de sa battle culinaire avec le chef Thierry Marx comme arbitre.

Le chef Thierry Marx avec les quatre candidates au concours de cuisine le samedi 3 décembre - Defense-92.fr

La compétition était rude. Le chef Thierry Marx était de retour ce samedi 3 décembre dans les allées des 4 Temps pour une compétition culinaire “spécial Noël” qu’il a arbitré. Sélectionnées sur Facebook, quatre candidates se sont affrontées dans l’après-midi sous le regard bienveillant du chef du Mandarin Oriental de Paris et désormais d’une brasserie à la gare du Nord, lors de deux battles. Comme le précédent show qui s’est déroulé en juin dernier, la compétition organisée sur la place du Dôme était filmée et retransmise en direct sur les écrans du Digital Dream devant un large public.

La première a opposé Emilie et Jennifer qui devaient en moins de quarante minutes réaliser une marquise aux chocolats. Lors de ce premier concours c’est la création d’ d’Emilie, 32 ans qui a été préférée par Thierry Marx faisant la joie de cette jeune diplômée en CAP de pâtisserie à la recherche d’un emploi : “Ca me fait énormément chaud au cœur, c’est une reconnaissance de mon travail”, confie cette ancienne secrétaire de direction.

“Aujourd’hui les amateurs challengent les pros”

La seconde battle a, elle, opposé Alice et Eloïse qui avaient pour mission de créer, toujours en quarante minutes un gratin aux agrumes. A l’issue de ce second match, la deuxième grande gagnante a été Eloïse, passionnée de cuisine qui travaille à l’INRA. “Je suis vraiment heureuse d’avoir gagné, le basilic a été mon arme secrète” explique t’elle en remerciant son commis qui l’a aidé durant la compétition.

Et encore une fois l’ancien jury de l’émission Top Chef avoue être impressionné par la prestation des candidats : “C’est un très bon niveau, elles sont très bonnes. Aujourd’hui les amateurs challengent les pros, lâche t’il. Ca nous oblige à nous remettre en question”.

Les deux compétitrices lauréates ont été récompensées en recevant chacune du centre une carte cadeaux d’une valeur de 500 euros tandis que les deux perdantes se sont vues remettre un bon d’achat de 200 euros.