Quatre ans de prison requis contre le chauffard de l’accident mortel du tunnel de l’A14

L'entrée du tunnel A14

Le chauffard qui avait provoqué un accident mortel dans le tunnel de l’A14 sous La Défense dans la nuit du 5 au 6 juin 2010 en roulant à contre-sens, à vive allure s’est vue requérir contre lui une peine de quatre ans de prison. Saïd, 22 ans était jugé mardi 25 septembre 2012 devant la 18e chambre correctionnelle de Nanterre pour « homicide involontaire ». Le chauffard avait mortellement fauché, un motard de 26 ans roulant lui normalement.

En cette nuit, Saïd qui vient d’acquérir une Golf pas encore assurée est accompagné de trois copains -dont il a toujours refusé de donner les identités- emprunte le tunnel vers 4h du matin, très vite à 140 km/h au lieu des 90, selon les forces de l’ordre. Le chauffard refuse de s’arrêter après des appels de la police et continue sa route avant de faire un dérapage contrôlé pour faire un demi-tour et là c’est le choc: Antoine le motard n’a aucune chance. Saïd avait fuit les lieux pour se rendre deux heures plus tard au commissariat de Bezons vers 6h du matin.

Lors de l’audience Saïd a déclaré à la barre qu’il ne se souvenait plus de rien « C’est le trou noir à cause du choc » en affirmant qu’il ne roulait pas si vite.

Le procureur Jacques-Edouard Andrault a requis quatre ans de prison ferme et l’interdiction de repasser le permis pendant dix ans. La décision sera rendue le 9 octobre.