Pour Happn, La Défense est le meilleur lieu de drague

L’application géolocalisée de rencontres Happn a dévoilé que le quartier de La Défense était le premier lieu de drague de ses utilisateurs.

L’application de rencontres Happn a dévoilé que le quartier de La Défense était le premier lieu de drague de ses utilisateurs - Defense-92.fr

L’année 2018 a été pleine de crushs. L’application de rencontres géolocalisée Happn vient de faire le bilan de la précédente année. Dans une infographie, l’appli dévoile quelques-unes de ses statistiques sur le profil de ses utilisateurs, des lieux de « match » mais aussi de leurs goûts musicaux. Créée en février 2014 à Paris, l’appli ne cesse de croître et a attiré 18 millions de nouveaux utilisateurs dans le monde dont 860 000 français avec une augmentation de 40 % de crushs (quand deux utilisateurs indiquent se plaire mutuellement) dans le pays.

Avec ses quelques 160 000 salariés et 20 000 habitants, le quartier d’affaires de La Défense est donc sans surprise le lieu préféré des crushers français, devant la Place de la République et la gare Saint-Lazare à Paris.

Les femmes issues de la finance, du consulting, de l’ingénierie ou juristes ont le plus de chances de voir leur profil liké. Pour les hommes on retrouve également la finance en première position suivie des métiers d’avocats, d’architecte et de journaliste.

Les musiques préférées des Happners font la part belle au rap avec « God’s Plan » et « In My Feelings » de Drake et « Sad! » de XXXTENTACION qui occupent respectivement le top trois des titres les plus écoutés. Les voyages, la nourriture, le vin, et le sport font partie de l’art de vivre en emojis indiqué par les utilisateurs.

D’après Happn les célibataires se connectent sur l’application et « likent » leurs crushes directement de chez eux. Le pic d’utilisation s’observe le dimanche à 11 heures mais aussi le lundi soir. Et selon Happn, un like le dimanche est souvent converti en message le lendemain soir.

En ce qui concerne les prénoms, vous aurez plus de chances si vous vous appelez Marie, Julie et Camille chez les filles et Nicolas, Julien et Thomas pour les hommes. Une statistique qui n’est finalement pas surprenante puisque ces noms font partie des plus donnés en France.