Alain Robert, l’homme araignée, gravit une nouvelle fois la tour Total

Capture d’écran 2014-03-20 à 16.01.40

Entre Alain Robert et la tour Total Coupole c’est une longue histoire. Le Spiderman français s’est une nouvelle fois lancé à l’assaut de la tour Total Coupole le jeudi 20 mars. Une fois encore cette escalade est restée secrète jusqu’à la dernière minute « Je n’ai pas envie de me faire emmerder par la police… La police, c’est sympa, mais faut pas trop les titiller», expliquait l’homme araignée sur Europe 1.

L’opération a débuté vers 10h. Sans aucun équipement de protection ni d’attache Alain Robert, seulement équipé de sparadrap aux mains pour pallier les écorchures, a débuté son ascension par une façade plus difficile d’accès de la tour, histoire d’être tranquille quelques minutes pour ne pas que les pompiers, service de sécurité ou des policiers tentent de le bloquer dans son exploit.

L’homme a fait une courte pause sur une terrasse de la tour avant de devoir repartir pour échapper aux secours arrivant sur place. Il ne lui aura fallu qu’un peu moins d’une heure pour atteindre le sommet de la tour à 187 mètres.

Une centaine de curieux ont assisté à l’exploit de ce french Spiderman. A la fin de son escalade, l’homme a été reconduit par la police de La Défense qu’il connaît bien, vers l’extérieur du bâtiment sans être placé en garde à vue. Total n’a pas souhaité déposer plainte, contre Alain Robert.

Alain Robert qui a un palmarès impressionnant a déjà escaladé la tour Total en 1994, 1999, 2001, 2003 et 2008. Sur son CV à La Défense figurent les tours GDF-Suez, Areva, Franklin, First et Gan.

Il a quelques jours Alain Robert âgé de 51 ans était retourné en haut de la tour First, cette fois-ci avec des autorisations du propriétaire, pour réaliser quelques acrobaties.